Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’énergie reste au cœur de l’économie algérienne


Les pouvoirs publics algériens prennent des mesures en vue d’inciter les compagnies étrangères à investir dans la recherche et la production d’hydrocarbures.



ALGÉRIE. Le gouvernement algérien va soumettre au parlement algérien un projet de loi sur les hydrocarbures. Le texte prévoit d’octroyer de nouveaux avantages aux opérateurs étrangers du secteur en vue de les inciter à investir.
 
Cette décision intervient à la suite d’un mouvement de retrait des compagnies pétrolières étrangères qui ne répondaient presque plus aux appels d’offres lancés ces dernières années.
 
Ces nouveaux avantages ne concerneront que les contrats d’association à venir. Ils se traduiront par l’allègement de la fiscalité pétrolière, en particulier dans les zones difficiles : en mer, dans le nord de l’Algérie peu exploité, dans l’ouest du Sahara…
 
Ainsi, la Taxe sur le revenu pétrolier (TRP) se calculera désormais sur la base du taux de rendement et non sur le chiffre d’affaires global. Cette décision découle de l’augmentation des coûts de production depuis une dizaine d’années et de la complexité des futures découvertes ainsi que de la difficulté à les exploiter.

Profiter de la hausse du pétrole pour se diversifier

Carte gisements hydrocarbures (MEM)
Carte gisements hydrocarbures (MEM)
L’investissement dans le raffinage et la transformation des hydrocarbures obéira à la règle des 51/49% introduite par la loi de finances complémentaires (LFC) de 2009 pour les investissements étrangers. Sonatrach, ou ses filiales disposeront d’un seuil minimum de 51% des parts dans tout projet d’investissement en partenariat avec un groupe étranger.
 
Ces changements interviennent au moment où le Fonds monétaire international (FMI), dans un rapport sur les perspectives économiques mondiales, appelle l’Algérie et les autres pays producteurs à « tirer profit de la hausse actuelle des prix du pétrole pour diversifier leur économie. »

Le FMI demande à ces pays de développer des investissements productifs dans d’autres domaines (agriculture, industrie…).
 
Les sombres perspectives en matière de croissance mondiale risquent en effet, selon le FMI, de déboucher sur une chute des cours du pétrole au moment même où les dépenses publiques des pays exportateurs, comme l’Algérie, s'accroissent sensiblement.
 
L’équilibre budgétaire cher à l’institution de Bretton Woods pourrait ainsi être mis en péril, ce qui ne manquerait pas de menacer les investissements et la réalisation d’infrastructures. Une aggravation des crises sociales pourrait s’en suivre.
 
Il apparaît ainsi que toute la richesse financière accumulée n’arrive pas à venir à bout de la baisse du pouvoir d’achat des ménages et à créer des emplois durables.


A. Belkessam, à ALGER


Lundi 29 Octobre 2012



Lu 1724 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise