Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'énergie espagnole excite les investisseurs internationaux




Une transaction de plus de 1 mrd € (photo Madrileña Red de Gas)
Une transaction de plus de 1 mrd € (photo Madrileña Red de Gas)
ESPAGNE. La compagnie gazière espagnole « Madrileña Red de Gas » est rachetée par un consortium international composé du groupe français EDF, du fonds de pension néerlandais PGGM et de la société d'investissement chinoise Gingko Tree. Une transaction de plus de 1 mrd € pour une société contrôlée jusqu'à présent par Morgan Stanley, actionnaire majoritaire de l'un des cinq plus grands opérateurs espagnols sur le marché de la distribution de gaz (la société serait au troisième rang selon les résultats de son dernier rapport annuel).

« Madrileña Red de Gas » possède un réseau de distribution de gaz qui s'étend sur 5 500 kilomètres dans la région de Madrid (dans cinquante neuf municipalités), avec 842 600 points d'approvisionnement. Cette offre en fait l’un des concurrents directs des leaders du marché que sont Gas Natural et Naturgas.
 
La prise de participation représente donc un positionnement stratégique pour EDF, qui revient ainsi sur un marché énergétique espagnol que le groupe français avait abandonné en 2009, avec la vente de sa filiale Hispalec.

La vente de Madrileña Red de Gas marque par ailleurs l'arrivée d'un opérateur chinois sur le terrain très convoité de l’énergie en Espagne. C'est une preuve supplémentaire de l’excitation que suscite ce marché auprès des investisseurs internationaux, après une réforme controversée menée par le gouvernement de Mariano Rajoy, qui a notamment réduit de manière drastique les moyens de financement des énergies renouvelables. Ce dont semblent tirer parti les grands opérateurs à en juger par l'intérêt des fonds d'investissement étrangers.
 
La cession de la société de distribution de gaz madrilène intervient en effet après l’introduction en bourse de sa concurrente Saeta (filiale du groupe ACS), réalisée avec succès voici quelques mois. Il faut aussi rappeler que la compagnie électrique E.ON a été reprise en 2014 par les fonds d'investissements Macquarie et KIA (respectivement originaires d'Australie et du Koweït). Fotowatio Renewable Ventures (FRV), autre opérateur espagnol spécialisé dans l'énergie solaire, a également été racheté par le Saoudien Abdul Latif Jameel Energy.




Jeudi 23 Avril 2015



Lu 3794 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise