Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'élection de Bernard Morel à Euroméditerranée décryptée




Bernard Morel pourrait ne pas rester longtemps à la tête de l'EPAEM (photo NBDC)
Bernard Morel pourrait ne pas rester longtemps à la tête de l'EPAEM (photo NBDC)

FRANCE. Michel Vauzelle atteint par la limite d’âge (le président de la région Paca a eu 70 ans au mois d’août 2014), le vice-président (PS) de la région Paca, Bernard Morel, a été élu lundi 6 octobre 2014 président de l’EPA Euroméditerranée au terme d'un vote boudé par la majorité des élus locaux.

En effet, les représentants de la ville de Marseille (2), de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (3) et du conseil général des Bouches-du-Rhône (2) avaient claqué la porte juste avant le scrutin, mécontents du soutien apporté par l’Etat et ses neuf administrateurs au représentant de la région Paca. C'est en effet le suffrage de ces derniers qui a permis l'élection de cet universitaire de soixante-huit ans auteur de plusieurs ouvrages sur cette opération d'intérêt national.
 

La ville, MPM et le CG 13 soutenaient la candidature de la maire (PRG) de secteur (2e et 3e arrondissements), Lisette Narducci, une proche du président (ex PS) du département, Jean-Noël Guérini, ralliée à Jean-Claude Gaudin durant l’entre deux tours des Municipales de 2014.
 

Selon nos informations, Manuel Valls aurait proposé au sénateur-maire (Ump) de Marseille de présenter une autre candidature issue des rangs de sa majorité. Une offre refusée par Jean-Claude Gaudin, qui tenait à respecter l’accord politique passé avec Lisette Narducci et Jean-Noël Guérini lors des dernières élections.
 

A dix mois d’intervalle, cette deuxième élection dans un climat tourmenté n’augure rien de bon pour la suite de l’opération d’urbanisme : furax devant ce qu’il considère comme un « nouveau coup de force de l’État », Jean-Noël Guérini aurait d’ores et déjà menacé de lui retirer son soutien financier (le CG 13 apporte 15,1% du budget de l’EPAEM).
 

Après la parenthèse Michel Vauzelle, cette élection de Bernard Morel n’éclaire pas complètement l’avenir. Selon des sources bien informées, le gouvernement se préparerait à publier au début 2015 un décret rabaissant la limite d'âge des présidents de conseil d'administration d'établissement public d’État de soixante-dix à soixante-sept ans. Âgé de soixante-huit ans (il est né le 27 mars 1946), Bernard Morel serait alors contraint de rendre son tablier. Un scénario qui renverrait le CA de l’EPAEM à la case départ pour la deuxième fois en un an : en décembre 2013, Michel Vauzelle avait été élu à la présidence de l’établissement huit mois seulement avant de souffler ses soixante-dix bougies.


Un universitaire engagé aux côtés de Michel Vauzelle

Économiste, Bernard Morel a consacré la première partie de ses travaux à la prévision économique et sociale, et plus particulièrement aux relations entre prévisions à long terme et prévision à court terme.

Dans un deuxième temps, il a consacré ses travaux à l’économie géographique – et plus particulièrement à l’économie régionale – et à l’aménagement du territoire et à l’urbanisme.

De 1991 à 1995, il a été animateur interrégional de la Prospective pour la Datar.

De 2004 à 2010, il a dirigé la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme d’Aix-en-Provence (MMSH), premier centre de recherches en sciences sociales après Paris.

Il a été membre du conseil d’administration de l’Université de Provence de 2004 à 2010 et conseiller du président de l’Université de Provence.

Il a également été membre du conseil d’administration de l’École nationale du Paysage de Versailles (de 2000 à 2008) et du conseil d’administration de l’École nationale d’architecture de Marseille-Luminy (de 2004 à 2013).


En marge de ses fonctions universitaires, Bernard Morel est engagé dans le champ politique. Après avoir occupé un poste stratégique dans l’ombre de Michel Vauzelle à la direction de son cabinet à la présidence de la région Paca durant sa première mandature (1998-2004), Bernard Morel est descendu dans l’arène politique. De 2008 à 2013, il a ainsi été conseiller d’arrondissement (1er secteur de Marseille) et vice-président (PS) de la Cu MPM. En mars 2010, il a été élu à la région sur la liste de Michel Vauzelle, héritant deux ans plus tard de la vice-présidence déléguée à l’emploi, au développement économique et à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation. A ce titre, il est membre du conseil d’administration de l’EPA Euroméditerranée et membre du conseil de surveillance du Grand port maritime de Marseille.





Mardi 7 Octobre 2014



Lu 2630 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise