Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’ancien premier ministre portugais interpellé pour corruption




José Sócrates a été interpellé (photo DR)
José Sócrates a été interpellé (photo DR)

PORTUGAL. L’ancien premier ministre socialiste portugais José Sócrates a été interpellé à sa descente d’avion en provenance de Paris, vendredi 21 novembre 2014. Il est soupçonné de corruption, de fraude fiscale et de blanchiment d’argent.
 

Dans le passé, José Sócrates a déjà été mêlé à des affaires de corruption, mais rien n’a jamais été prouvé contre lui. Sa vie supposée luxueuse à Paris, où il dispose d'un appartement, serait à l’origine de nouveaux soupçons.

Trois autres personnes proches de l'ancien premier ministre ont été également interpellées. La filiale portugaise de la société suisse Octopharma, qui a embauché l’ancien chef du gouvernement comme consultant, a fait l’objet de perquisitions. La firme, dont la principale usine se trouve en France, nie toute implication.


José Sócrates a été premier ministre de 2005 à 2011. Il est à l’origine de la demande d’aide internationale de son pays pour faire face à la crise.

Le Portugal a été placé sous assistance financière jusqu’en juin 2014. Son interpellation est intervenue alors que les élections directes se déroulaient à Lisbonne pour choisir un nouveau secrétaire général du PS.

Élu avec 96 % des voix, António Costa actuel maire de Lisbonne est un proche de Sócrates. C’est la deuxième affaire de corruption en une semaine au Portugal, après celle des visas « dorés » qui a entrainé la démission du ministre de l’intérieur du gouvernement de droite.




Lundi 24 Novembre 2014



Lu 2792 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 22 Mai 2017 - 10:34 Erdogan redevient chef de parti

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Affiches électorales et femmes sans visage


avis d'expert

Razika Adnani, philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA