Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'ancien ambassadeur Boris Boillon interpellé en France




Boris Boillon devra s'expliquer sur la provenance de ces sommes d'argents (photo F.Dubessy)
Boris Boillon devra s'expliquer sur la provenance de ces sommes d'argents (photo F.Dubessy)

FRANCE. L'ancien ambassadeur de France en Irak puis en Tunisie, Boris Boillon a été interpellé le 31 juillet 2013 à la gare du Nord à Paris en possession de 350 000 € et 40 000 $ en liquide.

 

Désormais consultant, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy était en partance pour la Belgique via le Thalis. L'information n'est tombée que vendredi 30 août 2013 révélée par le site Mediapart.

 

Sans papiers d'identité, Boris Boillon avait déclaré aux douaniers ne pas transporter de devises. La loi française interdit le transfert dans un autre pays de l'Union européenne de sommes supérieures à 10 000 € sans déclaration préalable.

 

Âgé actuellement de quarante-trois ans, Boris Boillon avait défrayé la chronique lors de son passage à l'ambassade de France à Tunis. Outre des photos publiées de lui dans une attitude de play-boy en maillot de bain jugées indignes de sa fonction, il avait fait preuve d'une grande arrogance lors de sa première conférence de presse en février 2011 dans la capitale tunisienne face aux journalistes locaux. Il avait aussi pris position pour Kadhafi qui l’appelait "mon fils".

 

Plusieurs Tunisiens avaient manifesté aux cris de "Dégage Boillon" pour réclamer son départ intervenu finalement en août 2012, moins d'un an et demi après sa prise de fonction.

 

Vivant désormais en Belgique, l'ambassadeur arabophone préside la société de conseil Spartago domiciliée à Paris et spécialisée dans l'assistance aux entreprises désireuses de se développer à l’international et plus spécifiquement dans les zones de l’Afrique et du Moyen-Orient.





Vendredi 30 Août 2013



Lu 1283 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Arabie saoudite
vs Qatar : Vers l'escalade ou l'apaisement ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA