Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’aide européenne au Maroc en hausse de 20%


Malgré les difficultés budgétaires de l’Union, l’aide européenne accordée au Maroc augmentera de 20% sur la période 2011-2013 pour atteindre 200 M€ en moyenne par an.



Eneko Landaburu, ambassadeur de l'Union européenne au Maroc (photo Christelle Marot)
Eneko Landaburu, ambassadeur de l'Union européenne au Maroc (photo Christelle Marot)
MAROC. L’aide européenne accordée au Maroc fera du royaume le second bénéficiaire dans la région méditerranée, derrière les Territoires palestiniens occupés.

En 2010, 170 M€ ont été engagés.

En 2011, un effort particulier sera consacré au développement rural dans la région d’Al Hoceima, dans le nord du Maroc (19 M€), à la promotion de l’égalité homme-femme (35 M€), ainsi qu’au rapprochement de la législation et des institutions marocaines avec celles de l’Europe, dans le cadre du statut avancé (85 M€).

Parmi les actions prioritaires de l’Union européenne au Maroc : la santé, l’éducation, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), l’appui aux administrations publiques.

"Nous sommes conscients que si nous voulons accompagner le progrès du Maroc, il faut être plus présent dans la répartition des richesses, de façon plus équitable", a souligné Eneko Landaburu, chef de la délégation de la Commission européenne au Maroc

"Le Maroc un pays démocratique"

"Par ailleurs, dans les financements, dans le dialogue politique, dans nos prises de position, nous devons être plus proches des préoccupations des citoyens. Ce qu’il s’est passé ces jours derniers au Maroc montre bien que les gens veulent une meilleure santé, une meilleure éducation, de meilleurs logements, mais ils veulent aussi un plus grand respect de leur dignité, ils veulent bénéficier de moyens d’expression plus clairs, ils veulent exercer des libertés individuelles qui nous paraissent à nous normales", a ajouté l’ambassadeur de l’Union européenne.

Tandis que le royaume est à son tour touché par la contestation, - des milliers de Marocains sont descendus dans la rue le 20 février dernier pour réclamer le changement - l’ambassadeur de l’Union européenne a toutefois tenu à souligner que « le Maroc est un pays démocratique ».


Christelle Marot, à CASABLANCA


Vendredi 25 Février 2011



Lu 2071 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements


Commentaires

1.Posté par lilou le 26/02/2011 13:45
IL EST JUSTE QUE L’EUROPE PUISSE AIDER CE PAYS QUI NE POSSÈDE QUE LE TOURISME COMME SEULE RESSOURCE D’ENTRÉE D’ARGENT ET QUI S’EST DÉFINITIVEMENT ENGAGÉ SUR LA VOIE DE LA DÉMOCRATIE ET DU DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET ÉCONOMIQUE.

2.Posté par dalamix le 28/02/2011 23:22
Le problème est que cette aide va dans les poches de momo6 et ses sbires. Quant au peuple marocain il patauge dans sa misère chronique !

3.Posté par Fahd yata le 01/03/2011 08:26
Il est particulièrement frustrant de voir que la réalité qui prévaut aujourd'hui au Maroc est caricaturée de cette manière. L'Union européenne dispose de moyens réels pour s'assurer que son aide est effectivement donnée aux projets qu'elle choisit de financer.
Alors, arrêtez de dire n'importe quoi pour seulement salir les uns ou les autres.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise