Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’accord de pêche UE-Maroc voté par les députés européens




En échange, l'UE soutiendra le développement de la pêche marocaine (photo C. Marot)
En échange, l'UE soutiendra le développement de la pêche marocaine (photo C. Marot)
UNION EUROPÉENNE / MAROC. Les députés européens ont voté le renouvellement pour quatre ans de l’accord de pêche entre l’Union européenne (UE) et le Maroc.
 
Onze États européens – l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, les Pays-Bas, la Pologne le Portugal et le Royaume-Uni – bénéficieront ainsi de possibilités de pêche dans les eaux marocaines.
 
En échange, l’UE versera une redevance annuelle de 30 M€, dont 14 M€ qui serviront au développement du secteur de la pêche au Maroc.
 
Les propriétaires des 126 bateaux concernés par l’accord, très majoritairement espagnols, débourseront également 10 M€.
 
L’accord, que doit encore ratifier le parlement marocain, reste contesté par le Front Polisario, le mouvement indépendantiste sahraoui, qui lui reproche d’inclure les eaux des côtes du Sahara occidental.
 
204 députés européens ont d’ailleurs voté contre l’accord (310 voix pour et 49 abstentions).


Lire aussi :

L'Europe et le Maroc s'accordent sur la pêche




Mercredi 11 Décembre 2013



Lu 8169 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA