Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

"L'UpM oui ! mais dans 10, 20 ou 30 ans"


A l'occasion de la sa visite à Marseille jeudi 19 juillet 2012, Moncef Marzouki, président tunisien, précise à econostrum.info sa position sur l'Union pour la Méditerranée (UpM). Fraîchement décoré de la médaille de la ville de Marseille par son maire Jean-Claude Gaudin. Il s'exprimait au Conseil régional Provence Alpes Côte d'Azur aux côtés de Michel Vauzelle, son président.
Moncef Marzouki plébiscite le 5+5 qui pourrait se réunir en octobre 2012 à Malte comme l'a annoncé le président français François Hollande. Créé en 1990, le 5+5 qui réunit cinq pays du nord de la Méditerranée et cinq pays du sud traite de divers domaines comme les transports, la défense, les migrations, l'éducation et l'environnement et les énergies renouvelables.



Moncef Marzouki plébiscite le 5+5 (photo F.Dubessy)
Moncef Marzouki plébiscite le 5+5 (photo F.Dubessy)
Econostrum.info : Vous avez eu des mots sévères sur l'Union pour la Méditerranée, quel avenir lui voyez-vous ?

Moncef Marzouki : L'UpM c'est intéressant, mais à très long terme. Elle ne peut pas se construire en faisant l'impasse sur les différences entre les pays, sur le conflit israélo-palestinien. Elle ne pouvait pas non plus devenir une union entre des dictatures et des démocraties ! Des régimes qui ne se ressemblent pas ne peuvent pas s'unir.
Je crois donc à l'UpM oui, mais dans dix, vingt ou trente ans...

Econostrum.info : Quelle solution préconisez-vous pour se substituer à l'UpM ?  le 5 + 5*  ?

Moncef Marzouki : Effectivement, le 5+5 peut être tout de suite relancé. En plus il permettrait de rassembler, pour la première fois, uniquement des régimes politiques démocratiques. Ceci devrait donc faciliter la tâche dans les discussions et l'avancement de projets communs, et réalisables, comme par exemple sur la pollution de la Méditerranée.

Econostrum.info : Quel rôle pourrait endosser ce 5+5 ?

Moncef Marzouki : Nous pourrions imaginer que le 5+5 joue le même rôle pour l'Union pour la Méditerranée que celui qu'avait joué le Benelux pour la construction de l'Europe. Nous devrions mettre en place un noyau dur, le 5+5 sur lequel pourraient s'agréger les États au fur et à mesure.


* Réunion de cinq pays du nord de la Méditerranée (Portugal, Espagne, France, Italie, Malte) et de cinq pays du sud (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Mauritanie)

Lire aussi :De l'intérêt du 5 + 5

Moncef Marzouki, Michel Vauzelle, président de la région Paca, et Marie-Arlette Carlotti, ministre française déléguée en charge des Personnes handicapées et conseillère régionale (photo F.Dubessy)
Moncef Marzouki, Michel Vauzelle, président de la région Paca, et Marie-Arlette Carlotti, ministre française déléguée en charge des Personnes handicapées et conseillère régionale (photo F.Dubessy)


Propos recueillis par Frédéric Dubessy


Jeudi 19 Juillet 2012



Lu 2046 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements


Commentaires

1.Posté par François Henriot le 20/07/2012 09:20
Oh que ceci sent la politique! Le "5+5" (ça, c'est branché!) est loin d'être une mauvaise idée (cf. comparaison avec le Benelux) mais manque de souffle, de vision, de perspective. Quant à la référence à la démocratie... Il me semble qu'Israël est plus démocratique que la plupart des pays du Sud cités par le président tunisien. J'avoue donc ressentir un relent anti-israélien partiel dans cette conception méditerranéenne. Retour aux vieux démons... tellement d'actualité chez nos activistes des cités?

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

2.Posté par Kadmiri le 20/07/2012 17:10
Certes l'Etat d'Israel est démocratique. Mais le facteur bloquant demeure l'oppression et l'occupation qu'exerce Israel sur les territoires palestiniens comme il vient dans les résolutions de l'ONU .
Cette position est légitime et assumée par tous les Etats Arabes ainsi que d'autres, et ne saurait être assimilée à de l'antisémitisme comme vous semblez le suggérer.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

3.Posté par François Henriot le 24/07/2012 08:59
Cher Kadmiri, la politique israélienne peut être contestée. Je note toutefois que lorsque les Israéliens quittent le sud Liban, ils reçoivent des rockets, puis que lorsqu'ils quittent Gaza, "on" tire tous les jours sur leur pays: guère encourageant... Mais on parviendra peut-être un jour à des accords. Je le souhaite, comme vous sans doute. Bon été.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

4.Posté par Fellagha le 27/08/2012 16:04
à François le défenseur d'Israël: l'UPM n'existera jamais avec Israël, c'est une donnée permanente, sauf si.....la Palestine l'accepte.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise