Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Union pour la Méditerranée appelée à l'action


Barcelone vient d'accueillir une grande conférence internationale des ministres des affaires étrangères de l'Union pour la Méditerranée (UpM), dans l'optique d'un agenda commun de développement. Dans le contexte de tensions généralisé, les représentants des états ont fixé la mission de cette institution réunissant 43 pays : mettre en œuvre des actions concrètes et au service des citoyens. Si la question des moyens financiers reste toujours en suspens, le rôle politique de l'UpM est désormais clairement affirmé.



Le Palau de Pedralbes, siège de l'UpM à Barcelone (photo F. Matéo)
Le Palau de Pedralbes, siège de l'UpM à Barcelone (photo F. Matéo)
ESPAGNE / MEDITERRANEE. À l'heure du bilan, il faut bien constater que les processus d'unité méditerranéenne entamé à Barcelone en 1995 laisse quelque peu sur sa faim. « Bilan mitigé », s'il fallait résumer en deux mots le sentiment des entrepreneurs réunis ces jours ci dans la capitale catalane pour célébrer la neuvième Semaine des leaders économiques de Méditerranée. C'est peut-être pour relever ce moral fléchissant que les 43 pays membres de l'Union pour la Méditerranée (UpM) ont décidé de se réunir en conférence interministérielle à Barcelone ce 26 novembre 2015. Les tensions particulièrement vives en ce moment appellent à un sursaut.
 
« Le paysage politique et social n'a plus rien à voir avec celui de 1995 » rappelle Federica Mogherini, Haut Représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères : « C'est beaucoup plus dur qu'il y a vingt ans. En 1995, nous nous appuyions sur l'espoir pour imaginer un espace euro-méditerranéen commun, alors que nous devons lutter aujourd'hui contre ceux qui veulent nous opposer les uns les autres ». La première urgence consiste à rappeler un message politique d'unité, « en réaffirmant nos racines communes en Méditerranée », ajoute Federica Mogherini : « Mais il faut aussi désormais engager des actions concrètes au service des citoyens ».

La « Méditerranée de l'action »

« Réaffirmer nos racines communes en Méditerranée », dit Federica Mogherini
« Réaffirmer nos racines communes en Méditerranée », dit Federica Mogherini

Lire aussi notre dossier spécial  MedaWeek2015

Cette réunion restera sans doute l'une des conférences interministérielles les plus importantes depuis la création de l’UpM en 2008, car elle donne un mandat officiel au Secrétariat Général de cette institution pour « passer à l'action ». La « Méditerranée de l'action », constitue justement le credo de Fathallah Sijilmassi, Secrétaire Général d'une Union pour la Méditerranée qui s'inscrit presque logiquement dans ce rôle de coordination, même si, avec un budget annuel de 6 M€, le manque de moyens financiers propres l’empêche bien souvent d’atteindre une dimension opérationnelle.
 
Pour autant, après des moments difficiles, l'UpM apparaît comme l'une des initiatives phare du processus de Barcelone. « Elle constitue le cadre reconnu pour la mise en œuvre de la politique de coopération internationale en Méditerranée. Les représentants des affaires étrangères ont donné aujourd'hui un message très clair en ce sens », se réjouit Fathallah Sijilmassi en rapelant la mise en œuvre des trente-trois projets labellisés par l'UpM.

Potentialités de coopération concrète

Les problèmes sont en fait nettement identifiés, souligne Federica Mogherini : « La Méditerranée reste à la fois la zone la moins intégrée du monde et la plus conflictuelle. Il existe un lien entre ces deux réalités ». Les potentialités apparaissent tout aussi évidentes. Le ministre espagnol des affaires étrangères, José Manuel Garcia-Margallo, a insisté à Barcelone sur les possibilités d'une union euro-méditerranéenne de l’énergie. Et sur ce terrain, les trois rives peuvent profiter pleinement de la coopération, comme en témoigne l'Algérie avec son plan de développement des énergies renouvelables, qui devraient représenter 42 % de l’offre énergétique du pays en 2025. Le tourisme représente également un facteur de collaboration en puissance.
 
Élisabeth Guigou occupe le terrain de la culture, de « nos racines communes ». La présidente de la fondation Anna Lindh y voit un moyen de lutter contre le terrorisme et tous types d'extrémismes. Avec des propositions à la clé, comme la création d'un « Erasmus des associations » dans l'espace euro-méditerranéen. Sa fondation prévoit aussi pour l'an prochain l’organisation d'un forum sur les traductions. « Car 1 % seulement des textes arabes sont traduits dans des langues européennes, et à peine un peu plus dans l'autre sens ». Autant d'exemples concrets conformes à l’esprit de la « Méditerranée des actions » proclamée ce 26 novembre 2015 à Barcelone.  




Vendredi 27 Novembre 2015



Lu 675 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise