Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Union européenne relance la procédure d'adhésion de la Turquie




La Turquie a entamé depuis dix ans des négociations pour entrer dans l'Union européenne (photo F.Dubessy)
La Turquie a entamé depuis dix ans des négociations pour entrer dans l'Union européenne (photo F.Dubessy)
TURQUIE / EUROPE. Bruxelles ouvre, lundi 14 décembre 2015, un quinzième chapitre des négociations d'adhésion avec la Turquie, celui de la politique économique et monétaire (chapitre 17). Au printemps 2016, d'autres pourraient également être étudiés comme l'Etat de droit, l'Education et les Affaires étrangères.

Quatorze chapitres sur trente-cinq ont pour l'instant été ouverts dans le cadre de la procédure d'adhésion d'Ankara à l'Union européenne. Les négociations entamées en octobre 2005 connaissent des hauts et des bas, et se trouvaient au point mort depuis plusieurs années notamment freinées par les refus de Nicolas Sarkozy, alors président de la République française, et de la chancelière Angela Merkel qui semble revenir sur sa position. Elles se trouvent relancées depuis octobre 2015 à la faveur de la crise des réfugiés. Et ce, malgré les rapports publiés en novembre 2015 sur "l'état d'avancement des pays des Balkans occidentaux et de la Turquie au regard des préparatifs visant à satisfaire aux critères d'adhésion à l'UE" qui concluaient qu'Ankara n'était vraiment pas prêt à rejoindre l'Union européenne. « En ce qui concerne l'État de droit, les systèmes judiciaires ne sont pas suffisamment indépendants, efficients ou tenus de rendre compte de leur action. De sérieux efforts sont encore nécessaires en matière de lutte contre la criminalité organisée et la corruption. Si les droits fondamentaux sont souvent en grande partie consacrés par la législation, des lacunes persistent dans la pratique. Le respect de la liberté d’expression constitue un défi particulier, la situation en la matière évoluant de manière négative dans un certain nombre de pays » précisaient les conclusions.

Fin novembre 2015, Bruxelles annonçait cependant mettre 3 mrds€ à la disposition de la Turquie pour qu'elle retienne les migrants sur son sol.

Etat tiers associé à l'Union européenne depuis 1963 et disposant d'un accord d'union douanière avec l'Union depuis 1995, la Turquie a officiellement déposé une demande d'adhésion à l'UE le 14 avril 1987. Elle a été reconnu officiellement comme candidate par Bruxelles le 12 décembre 1999.

L'élargissement à la Turquie ne pourra pas s'effectuer avant 2020, la Commission européenne ayant exclu tout élargissement avant cette date.




Lundi 14 Décembre 2015



Lu 505 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise