Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Union européenne officialise l'entrée de la Croatie




Le commissaire européen Stefan Fule annonce la bonne nouvelle à l'Université Vern de Zagreb (photo Université de Vern)
Le commissaire européen Stefan Fule annonce la bonne nouvelle à l'Université Vern de Zagreb (photo Université de Vern)
EUROPE / CROATIE. "La Commission estime que la Croatie a mené à bien les dix actions prioritaires qui avaient été identifiées dans le précédent rapport en octobre (ndlr 2012)." Ce simple communiqué, diffusé mardi 26 mars 2013, marque l'entrée officielle de la Croatie comme État membre de l'Union européenne.

Le rapport adopté le même jour, le dernier d'une longue procédure entamée en février 2003 avec l'annonce de la candidature de la Croatie, précise que désormais le pays répond notamment aux impératifs de politique de compétitivité et à l'état de sa justice et peut donc devenir le 28e État membre de l'UE en juillet 2013.

Dans un discours prononcé à l'Université de Vern à Zagreb, mardi 26 mars 2013, Stefan Füle, commissaire européen en charge de l'élargissement et de la politique de voisinage, soulignait "les efforts significatifs de la Croatie dans le combat contre la corruption et le crime organisé, les bases jetées pour un meilleur système judiciaire qui va accroître son efficacité et réduire l’arriéré des vieux dossiers et une meilleure procédure de passation des marchés bénéfiques pour les contribuables croates."

A ce jour, vingt deux États membres de l'UE, sur les vingt-sept actuels ont ratifié le traité d'adhésion de la Croatie le 9 décembre 2011 à Bruxelles. L'unanimité est requise mais la seule opposition possible, celle de la Slovénie voisine, a été levée avec le règlement de leur différend bancaire mi-mars 2013. Ljubljana devrait donc ratifier dans les prochains jours ce traité.

En janvier 2012, les Croates approuvaient par 66,27% des voix lors d'un référendum, l'entrée de leur pays dans l'UE.

Prochain objectif désormais pour Zagreb, l'entrée dans l'espace Schengen envisagée par le gouvernement croate à la fin 2015.

Six autres pays disposent du statut de pays candidats à l'intégration dans l'Union européenne. A part l'Islande, tous se situent dans la sphère méditerranéenne : Croatie, Macédoine, Monténégro, Turquie et Serbie. L'Albanie prépare elle son dépôt de candidature.

Lire le rapport de la Commission européenne sur les préparations de l'accession de la Croatie

Lire aussi : La Croatie sera le 28e membre de l'UE




Mardi 26 Mars 2013



Lu 887 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise