Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Onu va envoyer des observateurs à Alep




Vingt-cinq cars ont pu partir lundi 19 décembre 2016 des quartiers Est d'Alep (photo : OSDH)
Vingt-cinq cars ont pu partir lundi 19 décembre 2016 des quartiers Est d'Alep (photo : OSDH)
SYRIE. Réuni à New York, le Conseil de sécurité de de l'Organisation des Nations Unies a voté à l'unanimité, lundi 19 décembre 2016, une résolution sur l'envoi d'observateurs pour "superviser de manière adéquate et neutre et surveiller directement l'évacuation des parties assiégées d'Alep"'. Pour la première fois dans les discussions depuis le conflit en Syrie, la Russie, alliée de Bachar al-Assad n'a pas opposé son veto qui avait fait capoter les précédentes résolutions.

Le texte présenté par la France prévoit le déploiement à Alep du personnel humanitaire de l'Onu déjà présent dans le pays pour "éviter un nouveau Srebrenica", du nom de la ville bosniaque, théâtre en 1995 d'un massacre de sa population.

Lundi 19 décembre 2016, près de 5 000 civils et rebelles ont pu partir à bord de vingt-cinq des cinquante cars mis à disposition. Depuis jeudi 15 décembre 2016 et un accord entre Turcs et Russes, ce sont ainsi 14 000 personnes qui ont pu quitter les quartiers Est de la ville syrienne indique l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Parmi eux figureraient, toujours selon la même source, 4 000 rebelles et membres de leurs familles.

Quelque 40 000 personnes se trouvent encore dans l'enclave d'Alep Est encore aux mains des opposants au régime syrien. Lequel attend la totalité de l'évacuation pour proclamer la reprise totale de la ville.




Lundi 19 Décembre 2016



Lu 806 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Affiches électorales et femmes sans visage


avis d'expert

Razika Adnani, philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA