Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Occident muscle les moyens militaires de la Tunisie




Photo Ministère de la Défense tunisienne
Photo Ministère de la Défense tunisienne
TUNISIE. La Tunisie est le seul pays ayant vécu les printemps arabes à ne pas avoir sombré dans le chaos ou la dictature. Sa situation apparaît pourtant extrêmement fragile, avec une économie déficiente, une situation sociale explosive et surtout la présence de nombreux Tunisiens dans les rangs de Daech. Si la coalition internationale arrive à chasser Daech de Libye, de nombreux terroristes rentreront chez eux, en Tunisie, continuer leur « guerre sainte ».  

C'est pourquoi les gouvernements occidentaux ont décidé de donner les moyens de se défendre à la Tunisie. Avec bien sûr en chef de file les Américains, qui ont propulsé la Tunisie au rang « d'allié majeur non membre de l'OTAN ».
 
Après le déplacement à Tunis le 7 avril 2016 du président de la commission des Affaires étrangères du Congrès américain, qui a rencontré le chef du gouvernement et le Président du Tunisie, les responsables militaires tunisiens et américains doivent se rencontrer les 10 et 11 mai pour examiner les axes possibles d'une meilleure coopération entre les deux pays. Mais déjà, la Tunisie a obtenu en deux ans un triplement de l'aide de l'Oncle Sam en matière militaire, qui devrait frôler les 100 M$ en 2016, avec notamment la livraison d’hélicoptères, de missiles et d'armes lourdes. Aecom, une entreprise américaine, a ainsi remporté un contrat de 25 M$ pour le compte du Pentagone. Elle doit mettre en place un système de surveillance électronique de la frontière avec la Libye.
 
À un niveau bien sûr beaucoup plus modeste, les Français participent à cette opération d'armement de la Tunisie. L'aide militaire française a été multipliée par 4 pour atteindre 10 M€ en 2016 et au minimum la même somme en 2017. Les Allemands et les Anglais se sont de leur côté engagé à participer à l'amélioration de la formation de l'armée tunisienne.
 
De façon moins officielle, il semble que les pays occidentaux agissent de façon opérationnelle sur le sol Tunisien. Ainsi, selon le Washington Post, la CIA et l'armée américaine auraient directement participé aux côtés des forces spéciales tunisiennes à l'embuscade qui a coûté, en mars 2015, la vie à Lokman Abu Sakhr, émir de la branche tunisienne d'Al Qaïda au Maghreb islamique.


Gérard Tur


Lundi 25 Avril 2016



Lu 2889 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise