Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

"L'Occident a créé l'Etat islamiste terroriste autoproclamé"


Interrogé par econostrum.info en marge de la conférence organisée par l'association Euromed-IHEDN à Marseille, le journaliste et politologue franco-libanais spécialiste de la région Moyen-Orient Afrique du Nord Antoine Sfeir évoque l'origine de Daech mais aussi la situation en Syrie.



"Le califat ne va pas chercher les gens, il les reçoit" (photo : F.Dubessy)
"Le califat ne va pas chercher les gens, il les reçoit" (photo : F.Dubessy)
Quelle est l'origine de Daech ?

Antoine Sfeir : Je préfère l'appeler État islamiste terroriste autoproclamé. Ceci reste plus proche de la vérité que le nom qu'ils se sont donnés. De même, en aucun cas Jihad veut dire guerre. Jihad signifie littéralement effort. Effort pour être un bon musulman et effort pour que ses proches soient de bons musulmans.

En 1991, nous avons décidé que Sadam Hussein était un dictateur. Et puis il y a eu le 11 septembre 2001.
En 2003, au mépris de la souveraineté des nations et en évoquant le droit d'ingérence, qui est en fait une nouvelle colonisation, les États-Unis ont envahi l'Irak. Georges Bush a utilisé le mot de croisade qui est non seulement un mot malheureux mais agressif. Le président américain a éclaté le pays. En 2011 avec les Printemps arabes, la France a fait de même en Libye. Nous avons sauvé la population de Benghazi et laisser mourir celle de Syrte.

En 2013, après avoir attendu pendant près de onze ans, les anciens militaires officiers généraux de Saddam Hussein ont mis la main sur Al-Qaïda en Irak et en même temps sur les postes frontaliers avec la Syrie. Ils ont lancé l'offensive et ont bâti une surface égale à celle de la Grande-Bretagne. Comme quoi ils étaient attendus ! L'Occident leur a menti en leur promettant de les aider. Nous sommes donc responsables. L'Occident a créé Daech.

L'Etat islamiste terroriste autoproclamé a été d'abord perçu comme une résistance à ce neo-colonialisme et donc bien accepté par les populations. En voulant revenir aux sources, il a instauré un califat. Au contraire de ce qu'avait entamé Al Qaida, le califat ne va pas chercher les gens, il les reçoit.

Laissons voter les Syriens

Antoine Sfeir était l'invité de l'amiral Jean-François Coustillière, président d'Euromed IHEDN, à la Villa Méditerranée de Marseille (photo : F.Dubessy)
Antoine Sfeir était l'invité de l'amiral Jean-François Coustillière, président d'Euromed IHEDN, à la Villa Méditerranée de Marseille (photo : F.Dubessy)
Aujourd'hui la guerre contre Daech semble bien engagée, que reste-t-il à faire ?

A.S. : Oui, la bataille sur le terrain est gagnée, c'est certain. Ben Laden a échoué. Daech aussi.
Mais ce qui m'inquiète c'est après ? Que va-t-on faire de ceux qui reviennent ? Les mettre en prison ? Non. Ceci va les radicaliser encore plus. Il faut les confier à des institutions de ré-enseignement, les remettre dans le circuit scolaire pour qu'ils ne retrouvent pas l'échec, ni scolaire, ni professionnel, ni familial. 

Il faudrait qu'ils suivent une de vos conférences ?

A.S. (sourire) : Certains le font. Ceux que je vois en prison de temps en temps. Certains se remettent à lire, à apprendre. Tout commence à l'école. Le prophète a dit "seuls ceux qui possèdent le savoir ont le droit d'interpréter".

Quid de la situation en Syrie ?

A.S. : Mille fois ce régime et une seule fois l'Etat islamique. La solution reste avant tout politique. Il faut négocier une transition acceptable. Mais en même temps faire attention à ce que l'on fait. Ce n'est pas nous qui devons voter, choisir, ce sont les Syriens. Les Syriens entre eux.


Propos recueillis par Frédéric Dubessy


Mercredi 8 Février 2017



Lu 2027 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 18 Août 2017 - 11:25 L'Espagne visée par une série d'attentats

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA