Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'ONU refuse de se prononcer sur le conflit offshore entre Israël et le Liban




La FINUL ne serait pas compétente sur les frontières maritimes (photo ONU)
La FINUL ne serait pas compétente sur les frontières maritimes (photo ONU)
ISRAËL / LIBAN. La réponse n'aura pas tardé ! Mardi 4 janvier 2011 Ali Chami ministre libanais des Affaires étrangères adressait un courrier à l'ONU pour protester contre par l'intention d'Israël d'effectuer des forages de gaz sur un site offshore. Il affirmait qu'une partie de ses gisements se trouvaient sur son territoire maritime (non encore défini internationalement).

Dès le jeudi 6 janvier 2011, Martin Nesirky, porte-parole des Nations Unies, a fait savoir que "le mandat de la FINUL, selon la résolution 1701, lui confère la responsabilité des côtes libanaises mais pas de la fixation des frontières maritimes avec ses voisins.








Jeudi 6 Janvier 2011



Lu 1191 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Commentaires

1.Posté par Awada le 07/01/2011 08:01
La FINUL n'est pas l'ONU. Votre titre "l'ONU refuse de se prononcer sur le conflit offshore.." donne une fausse information. C'est regrettable.
La délimitation maritime est régie par la convention du droit de la mer de 1982. Elle est réglée par accord entre les parties sinon devant le tribunal international du droit de la mer ou la cour internationale de la justice.
La règle générale est celle de l'équidistance. Il faut grosso modo tracer une ligne perpendiculaire à la ligne de côte israélo-libanaise. Tout ce qui est au nord de cette ligne serait au Liban sous réserve des droits de Chypre et de la Syrie, et tout ce qui est au sud irait à Israël sous réserve des droits de Chypre et de l'Égypte.

2.Posté par Frédéric Dubessy le 07/01/2011 10:56
Monsieur Fouad Awada,

La FINUL est la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban. Elle a été créée par le conseil de sécurité de l'ONU en 1978. Et c'est le porte parole de l'ONU, Martin Nesirky qui s'est prononcé sur le sujet et notamment sur le fait que la FINUL n'avait que des compétences sur les frontières terrestres. C'est donc bien l'ONU qui refuse de se prononcer d'où le titre !

Alors c'est vrai, elle n'est pas l'ONU mais une émanation de l'ONU. Certes on peut jouer sur les mots... Son mandat lui a été donné par l'ONU et c'est donc l'ONU qui décide pour la FINUL.

Sauf erreur de ma part, les frontières maritimes entre Israël et le Liban ne sont pas officiellement délimitées au point que le Liban travaille actuellement sur ce dossier pour pouvoir le présenter à l'ONU et tenter de le faire valider...

Il est vrai que s'il n'y avait pas eu ces découvertes de gaz, le Liban montrerait moins d'intérêt à la question. Mais en est-t-il moins légitime dans ses protestations ?

J'accueillerais avec plaisir dans ces colonnes un expert capable de répondre à cette question.

Très cordialement,

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise