Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'OCDE juge insuffisante la lutte d'Israël contre la corruption




L'OCDE demande plus d'effort à Israël dans sa lutte contre la corruption. (Logo OCDE)
L'OCDE demande plus d'effort à Israël dans sa lutte contre la corruption. (Logo OCDE)
ISRAËL. L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) juge encourageantes les enquêtes de corruption ouvertes depuis peu par Israël, mais insuffisantes. 
 
Le groupe de travail de l’OCDE sur la corruption termine son rapport sur la mise en oeuvre par Israël de la Convention sur la lutte contre la corruption. La conclusion ne ravit pas l’OCDE qui souligne sa préoccupation pour les faibles mesures d’enquêtes prises par Israël dans les affaires de corruption transnationale. 
 
Le pays mène depuis peu des enquêtes. Cependant, lors des sept dernières années, aucune poursuite n’a été engagée malgré les quatorze allégations de corruption transnationale portées sur des entreprises ou individus Israéliens. 
 
Le groupe de travail incite dans son rapport, Israël à mener des enquêtes plus approfondies sur les allégations de corruption transnationale, à dispenser davantage de formations et de conseils sur la corruption aux autorités répressives. Mais aussi à renforcer les moyens de détection en encourageant les lanceurs d’alerte, ainsi qu’à poursuivre ses activités de sensibilisation à la corruption, notamment à l’intention des entreprises. 
 
Malgré ces points négatifs, le rapport met aussi en évidence les efforts déployés par Israël. Il parle notamment de la constitution d’une équipe interministérielle chargée de la lutte contre la corruption. Le dispositif de sanction israélien applicables aux actes de corruption a par ailleurs été renforcé, ainsi que les mesures de protections des sources. 

Plan de recommandation

Le groupe de travail sur la corruption de l’OCDE, qui regroupe une quarantaine de pays, adopte la phase 3 de la "Recommandation de 2009". Ce plan vise à renforcer la lutte contre la corruption d’agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales. Il invite Israël à rendre compte dans un an des progrès accomplis. 
 
Le plan de recommandation de 2009 entre dans l’application de la Convention de l’OCDE sur la corruption. Ce mécanisme contient trois phases considérées par "Transparency International" comme la règle d’or en matière de suivi dans la lutte contre la corruption dans les transactions commerciales internationales. 
 
La première phase consiste en une évaluation approfondie de la législation de chaque Etat et de ses institutions. Durant la deuxième phase, les examinateurs du groupe de travail se rendent sur place pour rencontrer les représentants concernés du gouvernement et du secteur privé dans le pays. La troisième phase porte sur l’exécution et cherche à évaluer la capacité et la volonté du pays dans sa lutte contre la corruption.


Ludivine Tur


Mercredi 24 Juin 2015



Lu 5052 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:50 L'Algérie dans le doute €


Commentaires

1.Posté par CORNUT le 25/06/2015 06:43
Il serait intéressant d'enquêter sur les liens entre entreprises de construction de logements et le Likud, avant ou juste après les décisions (illégales en droit international) du gouvernement Likud lorsqu'il autorise des constructions dans les territoire palestiniens occupés, récupérés illégalement ou acquis sous diverses pressions, de toute façon à coût bien moins chers que dans le territoire légal de l'État israélien, excluant d'ailleurs tout Jérusalem, corpus separatum, dans ses limites de 1947.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise