Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Ipemed lance un observatoire de la coproduction




Miguel Angel Moratinos, président du Comité d'orientation politique d'Ipemed lance l'observatoire de la coproduction (photo F.Dubessy)
Miguel Angel Moratinos, président du Comité d'orientation politique d'Ipemed lance l'observatoire de la coproduction (photo F.Dubessy)
TUNISIE. Ipemed (Institut de prospective économique du monde méditerranéen) a annoncé, jeudi 4 décembre 2014 à Sousse (Tunisie), à l'occasion du 6e Forum EMCC 2014 (Euro-Mediterranean Competitiveness Confederation) sur les colocalisations en Méditerranée, la création d'un observatoire de la coproduction. Radhi Meddeb, président d'Ipemed et  Jean-Louis Guigou, délégué général, comptent sur ce nouvel instrument pour développer la coproduction entre les deux rives de la Méditerranée.

 

Pour Miguel Angel Moratinos, ancien ministre espagnol des Affaires Étrangères et président du Comité d'Orientation Politique d'Ipemed, « l'observatoire poursuivra des actions de suivi, d'analyse de la coproduction mais l'encouragera aussi. » Il étudiera la mobilité des personnes mais aussi les financements apportés par cette nouvelle démarche de rapprochement gagnant-gagnant entre les entreprises du nord et du sud.

 

 « Nous recherchons des partenaires pour pouvoir recruter un universitaire spécialisé sur la question et réunir un comité de pilotage » commente Michel Gonnet, président d'Eudoxia et expert Ipemed.

L'observatoire bénéficiera d'un budget compris entre 80 et 100 000 € par an sur trois ans. Déjà, la Banque pour l'investissement (BPI France), par la voix d'Isabelle Bebear, sa directrice du développement et de l'international, a confirmé à Sousse que l'organisme français participera au financement du nouvel outil aux côtés de l'Ipemed. « L'observatoire va nous permettre de valider une intuition et de donner une résonance à ce mouvement qui vise à faire travailler ensemble les deux rives de la Méditerranée » précise Isabelle Bebear. « Il va nous servir de pilote, valider nos stratégies et appuyer la mise en place d'outils. Cette preuve par l'exemple donnera envie à d'autres entreprises de se lancer aussi dans la coproduction et aux politiques d'aider cette voie » poursuit-elle.


Une banque française, mais aussi l'Union pour la Méditerranée (UpM), pourraient se joindre aux bailleurs de fonds de l'observatoire.

Le siège de l'observatoire de la coproduction d'Ipemed devrait se situer à Tunis.


Frédéric Dubessy, à SOUSSE


Samedi 6 Décembre 2014



Lu 813 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise