Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’Institut Arabe des chefs d’entreprises prône l'amélioration des relations économiques entre Tunisie et Algérie


Commerce, investissement, sécurité, développement des zones frontières : autant de problématiques communes à la Tunisie et ses voisins. Elles étaient au coeur de la troisième édition du Tunis forum organisé par l’Institut Arabe des chefs d’entreprises (IACE), jeudi 4 juin 2015 à Tunis. Plusieurs débats étaient consacrés aux relations économiques avec l’Algérie.



Le problème des taxes entre les deux pays se pose (photo Direction générale des Douanes tunisiennes)
Le problème des taxes entre les deux pays se pose (photo Direction générale des Douanes tunisiennes)
TUNISIE / ALGÉRIE. L’Institut Arabe des chefs d’entreprises (IACE) a émis, lors du 3e Tunis Forum qu'il organisait jeudi 4 juin 2015, une série de recommandations pour améliorer les relations de la Tunisie avec son voisin algérien. Parmi les priorité annoncées : la réforme du code des investissements, la création d’un fonds d’investissement tuniso-algérien, la mise en cohérence des politiques commerciales et fiscales, la mise en place d’un conseil d’hommes d’affaires des deux pays, mais aussi d’une cellule de veille sur leurs relations économiques et sociales, jusqu’à - à plus long terme - la conclusion d’un accord de libre-échange.
 
« Parfois, les produits algériens sont taxés en Tunisie. Ceci nous pénalise, alors que les produits tunisiens entrent en Algérie sans taxe », souligne Ammar Rebai président de la chambre de commerce de la wilaya de Souk Ahras, en Algérie, près de la frontière tunisienne. L’IACE appelle à améliorer l’application des accords déjà conclus entre les deux pays, comme l’ACP (accord commercial préférentiel), signé en 2008, qui exonère certains produits de taxes douanières. Le ministre tunisien du commerce Ridha Lahouel va plus loin : il a promis durant ce forum qu’un accord de partenariat tuniso- algérien serait signé « prochainement », afin de supprimer les barrières douanières et de diversifier les exportations. 

Le développement des zones frontières se trouvait également au cœur des discussions. « Il faut stabiliser les frontières pour absorber le chômage qui alimente la contrebande et le terrorisme », soutient Ammar Rebaï. En ce sens, l’IACE préconise de renforcer le contrôle des frontières, et de lutter contre la corruption qui touche ces régions.

Il envisage également la création de deux zones franches communes. Yassine Brahim, ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, défend, lui, la mise en place de zones de libre-échange entre la Tunisie, l’Algérie et la Libye afin de les développer et d’attirer les investisseurs étrangers.




Mercredi 10 Juin 2015



Lu 887 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise