Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’Europe exporte massivement des armes vers l'Égypte




La police et l'armée égyptienne se livrent à répression féroce selon Amnesty International. Photo Amnesti International/MAHMOUD KHALED.
La police et l'armée égyptienne se livrent à répression féroce selon Amnesty International. Photo Amnesti International/MAHMOUD KHALED.
EGYPTE. Amnesty International engage le 25 Mai 2016 une campagne pour dénoncer les exportations massives d'armes européennes vers l'Égypte. Après la répression brutale des opposants par l'armée et la police égyptienne, le conseil des affaires internationales de l’Union européenne a demandé le 21 août 2013, aux pays européens de suspendre leurs livraisons d'armes. Mais cette requête n'étant pas juridiquement contraignante, elle n'a pas été suivie d'effets.
 
Selon les chiffres du rapport d’Amnesty International, la répression mise en place après le coup d'État du général Abdel-Fatah al-Sissi se solde pour la seule année 2015 à 500 civils tués, au minimum 600 cas de torture, 12 000 emprisonnements.
 
« Près de trois ans se sont écoulés depuis les tueries qui ont poussé l'UE à demander à ses États membres de suspendre leurs transferts d'armes vers l'Égypte, et la situation des droits humains s'est encore dégradée » affirme Amnesty International. « Les forces de sécurité continuent de mener une répression interne, et elles agissent quasiment en toute impunité. Le recours excessif à la force, les arrestations arbitraires massives, la torture et les disparitions forcées font à présent partie du mode opératoire des forces de sécurité . Pourtant 13 des 28 États membres de l'UE continuent de fournir à l’Égypte des armes et des équipements pour le maintien de l’ordre ».
 
Selon Amnesty International, en 2014, la France, l'Allemagne, la Bulgarie, Chypre, l'Espagne, la Hongrie, l'Italie, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Serbie et la Slovaquie ont vendu pour plus de 6 mds € de matériel militaire à l'Égypte. L'ONG estime que sous couvert de lutte contre le terrorisme, l'Égypte utilise ces armes contre tous les opposants au général Abdel-Fatah al-Sisi


Melina ZACHARIA


Mercredi 25 Mai 2016



Lu 1129 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 08:43 PSA va fabriquer un pick-up en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise