Econostrum
pub

Read in your language
Facebook
Twitter
Google+
Rss
en.econostrum.info
Econostrum le blog
Mobile


            partager partager

L'Eurogroupe décidera du sort de la Grèce vers le 10 mai 2010




Alors que la parité de l'euro face au dollar devient de plus en plus floue, les pays de la zone euro vont se réunir pour sauver la Grèce et éviter la contagion (photo F.Dubessy)
Alors que la parité de l'euro face au dollar devient de plus en plus floue, les pays de la zone euro vont se réunir pour sauver la Grèce et éviter la contagion (photo F.Dubessy)
EUROPE. En plein cœur de l'affaire grecque et des risques de contagions à d'autres pays, Herman Van Rompuy, président de l'Union européenne, a décidé de convoquer un sommet des pays de la zone euro (Eurogroupe) "autour du 10 mai 2010".

Cette annonce du 28 avril 2010 arrive alors que les bourses dévissent et que l'euro est tombé à son niveau le plus bas depuis un an face au dollar.

Face à la difficulté de la situation, mercredi 27 avril 2010 dans l'après-midi Dominique Strauss-Kahn, directeur du Fonds monétaire international (FMI), et Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne (BCE) ont tenu une conférence de presse commune au Parlement allemand à Berlin. Leur objectif, faire infléchir Angela Merkel, la chancelière allemande qui ne semble pas se résoudre à ouvrir le porte-monnaie germanique. Elle a toutefois déclaré le même jour, "il est évident que les négociations entre le gouvernement grec, la Commission européenne et le Fonds monétaire international doivent être accélérées."

Mercredi 27 avril 2010, Georges Papandréou, le premier ministre grec, n'hésitait pas à tirer le signal d'alarme et à demander la solidarité : "Il faut que l'Europe et la zone euro dans un effort commun entravent ce feu pour l'empêcher de se propager à l'économie européenne et mondiale... Le fardeau de la responsabilité historique ne pèse pas seulement sur la Grèce mais il y a aussi une responsabilité historique de l'Europe."

Par ces propos, le premier ministre grec vise surtout le Portugal mais aussi l'Espagne, l'Italie et l'Irlande qui pourraient vite connaître une situation aussi dramatique si l'Europe montre son incapacité à régler correctement le cas grec.

Selon le Financial Times, le FMI pourrait porter sa part de prêt à 25 mds € au lieu des 10 mds annoncés. Cette somme venant s'ajouter aux 35 mds prêtés par les pays de la zone euro.

Lire aussi :
La Grèce se résout à demander l'aide financière de l'Europe et du FMI
                     Grèce : un soutien difficile mais un enjeu pour toute la zone euro
                     Les pays du l'Europe du sud creusent le déficit public de la zone euro en 2009




Mercredi 28 Avril 2010



Lu 1828 fois


Articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


réflexion
 
avis d'expertTurquie : les risques assumés de l’option kurde
 
Michel Roche, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
L’accélération brutale de la crise au Proche Orient avec l’exportation du conflit syrien en Irak, a deux conséquences pour la Turquie...

avis d'expertPour un renouveau de la santé en Méditerranée. Le cas du médicament.
 
Macarena Nuño, chef de projet prospective et capital humain à l'Ipemed
Depuis les printemps arabes, les populations des pays méditerranéens expriment avec force une demande croissante pour un meilleur accès aux soins de qualité, à moindre coût.

avis d'expertL’économie algérienne en 2014 : sur la route de la pauvreté
 
Guillaume Almeras, Consultant indépendant, associé au groupe d'analyse JFC Conseil
Dans un pays où les aides publiques sont assez généreuses pour être régulièrement soupçonnées d’acheter la paix sociale, ce titre surprendra sans doute nombre d’Algériens.

avis d'expertLa diaspora maghrébine : un potentiel économique à exploiter pour favoriser le développement économique de la région méditerranéenne
 
Amal Chevreau, responsable du pôle Etudes d'Ipemed
La circulation des personnes constitue la quatrième dimension de la mondialisation, aux côtés de celle des marchandises, des flux financiers et de l'information...
 

Autres avis d'experts