Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Etat français se dit prêt à aider Néo Sécurité




L'Etat français se dit prêt à dépanner Néo Sécurité (Elysée)
L'Etat français se dit prêt à dépanner Néo Sécurité (Elysée)
FRANCE. Néosécurité  est au bord de la faillite. Placé en procédure de sauvegarde en mars 2011, le Groupe affiche un chiffre d'affaires de 240 M€. Selon les représentants syndicaux des salariés du groupe, les difficultés financières seraient dues aux salaires «extravagants» des dirigeants et aux frais de structure du siège social. Un fonds d'investissement, IPE,  un temps interessé à entrer dans le capital à hauteur de 70% en échange d'un apport de 25 M€, a fait machine arrière après avoir examiné les comptes de l'entreprise.

En pleine campagne électorale, le gouvernement français se déclare, jeudi 26 avril 2012, prêt à aider le numéro deux de la sécurité en France, sous condition d'une amélioration de la gestion. Le groupe devrait déjà beaucoup d'argent à l'État, qui serait prêt à mobiliser les structures d'appui au financement en fonds propres si des investisseurs soutiennent le projet.

Une décision du tribunal de commerce est attendue pour le 3 mai 2012.




Jeudi 26 Avril 2012



Lu 1400 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Arabie saoudite
vs Qatar : Vers l'escalade ou l'apaisement ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA