Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Espagne visée par une série d'attentats


Avec pour l'instant 15 morts et une centaine de blessés, le bilan est très lourd. Mais l'attaque de Daech aurait pu faire beaucoup plus de victimes.



L'allée centrale des Ramblas constitue l'un des lieux les plus animés de Barcelone. Photo GT.
L'allée centrale des Ramblas constitue l'un des lieux les plus animés de Barcelone. Photo GT.
ESPAGNE. Daech a mené une action concertée et d'envergure sur les terres catalanes. Mercredi 16 août juste avant minuit, à Alcanar, une ville située au sud de Barcelone, il semble qu'un groupe terroriste préparant des bombes artisanales ait fait sauter accidentellement une des 130 bonbonnes de gaz qu'il manipulait, déclenchant une déflagration qui a fait deux morts et sept blessés.
 
À Barcelone, une camionnette a réussi à semer la mort le 17 août aux alentours de 17 heures, sur le trottoir central des Ramblas. Elle a fait quinze morts et une centaine de blessés d'une trentaine de nationalités différentes. Qu'un véhicule ait pu accéder à ce trottoir et y écraser la foule sur plus de 500 mètres apparaît surréaliste. Au moment où nous écrivons ces lignes, le conducteur reste en fuite. Selon la police espagnole, les bonbonnes de gaz d'Alcanar étaient sans doute destinées à l'attentat de Barcelone. Sans la maladresse des terroristes et l'explosion accidentelle qui a suivi, le bilan de Barcelone aurait donc pu être beaucoup plus lourd.
 
Le 18 août vers 2 heures du matin, c'est cette fois une voiture qui a tenté de semer la mort au sud de Barcelone, sur le « passéo » du bord de mer de Cambrils. Les terroristes sont heureusement tombés très vite sur une patrouille de police qui a abattu les cinq tueurs, équipés de ceintures d'explosifs factices. Le bilan provisoire fait état de six blessés dont un dans un état critique.

La plupart des pays méditerranéens victimes du terrorisme

La Méditerranée compte très peu de pays en vert. Carte Minesteree des affaires étrangères.
La Méditerranée compte très peu de pays en vert. Carte Minesteree des affaires étrangères.
Epargnée depuis les attentats de Madrid (191 morts) en 2004, l'Espagne se trouve donc maintenant elle aussi touchée par le terrorisme islamique, tout comme en Méditerranée la France, la Tunisie, l'Égypte, l'Algérie, la Turquie... Sans oublier bien sûr la Libye et la Syrie, carrément en guerre.
 
La Méditerranée vit plus que jamais sous la menace du terrorisme. Sur le site du ministère français des Affaires étrangères, les seuls pays méditerranéens entièrement placés en « vigilance normale » sont, pour l'instant, l'Espagne, le Portugal, l'Italie, la Grèce, Malte, Chypre et les pays des Balkans. Tout ou partie du Maroc (extrême sud), de l'Algérie, de la Tunisie (extrême sud), de la Libye, de l'Égypte, d'Israël, du Liban, de la Syrie, et de la Turquie (sud-est) sont déconseillées.


Arthur Maffren


Vendredi 18 Août 2017



Lu 3733 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Quatre chantiers pour la renaissance de l’Europe


avis d'expert

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe d'analyse JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA