Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Espagne (re)devient un pays d'émigration




Une taverne espagnole à Berlin, l'une des destinations privilégiées par les jeunes émigrés espagnols (photo : F. Matéo)
Une taverne espagnole à Berlin, l'une des destinations privilégiées par les jeunes émigrés espagnols (photo : F. Matéo)
ESPAGNE. Les derniers chiffres de l'Institut National Espagnol de la Statistique (INE ) prouvent que l'Espagne est devenu un pays d'émigration. Ou plutôt « redevenu », comme c'était le cas jusqu’à la fin des années 70.

Entre janvier et septembre 2012, le nombre de personnes ayant quitté le pays a augmenté de 21,6 % (par rapport à la même période, l'an dernier). Les premiers concernés sont les étrangers, essentiellement originaires d'Amérique Latine et d'Afrique : 365 238 résidents étrangers ont ainsi quitté l'Espagne cette année (contre 282 522 immigrants enregistrés). Il faut ajouter à ce solde migratoire les 54 912 Espagnols qui ont également fait leurs valises pour aller chercher une meilleure fortune hors de leurs frontières.

Car, la principale motivation de cette émigration concerne le marché de l'emploi, où les jeunes sont particulièrement pénalisés par un taux de chômage de 50%. Le profil des nouveaux émigrés espagnols est d’ailleurs révélateur : Il s'agit de personnes de 32 ans en moyenne (hommes et femmes en égale proportion), ayant fait des études supérieures.
La tendance confirme les chiffres enregistrés en 2011 : 507 740 personnes quittaient l'Espagne, soit 50 000 de plus que le nombre de nouveaux immigrés.

De fait, la population totale diminue en Espagne (-79 499 habitants entre janvier et septembre 2012), et selon les projections de l'INE, cette baisse pourrait se poursuivre jusqu’en 2021, sous l'effet conjugué de la diminution du nombre de naissances et de l'émigration. Puisque l'INE prévoit que le nombre d'émigrés dépasse de 100 000 celui des nouveaux immigrés en Espagne au cours des deux prochaines années.

Si les courbes démographiques se maintiennent, la population espagnole diminuera sensiblement, passant de 46,1 à 45,5 millions d'habitants d'ici dix ans.




Mardi 23 Octobre 2012



Lu 4081 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise