Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Espagne ingouvernable




Faute de majorité au congrès, l'Espagne devra probablement revoter. Photo FM
Faute de majorité au congrès, l'Espagne devra probablement revoter. Photo FM
Faute de majorité au congrès, l'Espagne devra probablement revoter. Photo FM
Faute de majorité au congrès, l'Espagne devra probablement revoter. Photo FM
ESPAGNE. Le roi d'Espagne a chargé, début février 2016, Pedro Sanchez, secrétaire général Parti socialiste, de former un gouvernement. Ce dernier tente donc de trouver une majorité avec Podemos, les « communistes verts » d'Izquierda Unida et le Parti régionaliste de la région de Valence, Coalició Compromís.
 
Sans Podemos et ses 69 sièges de députés, les socialistes (90 sièges) ne pourront pas gouverner l'Espagne. Le parti de gauche radicale tente donc de profiter de sa position de force pour imposer les grands axes de son programme, à commencer par la tenue d'un référendum d'autodétermination en Catalogne.
 
Podemos exige également la mise en place d'un vaste plan de relance économique s'appuyant sur 22 mrds € de dépenses publiques supplémentaires par an avec un retour à la retraite à 65 ans contre 70 actuellement, l'augmentation des pensions, du salaire minimum et des minima sociaux.
 
Ce plan de relance sera financé par la lutte contre la fraude fiscale, des hausses d'impôts pour les entreprises et les contribuables les plus aisés, la croissance économique (si elle est au rendez-vous) et...du déficit public.
 
Or l'Espagne croule déjà sous les créances avec une dette publique qui fin 2015 frôle les 100 % de son PIB (35% en 2008), alors que les engagements pris à Bruxelles fixent le plafond maximum à 60%. Elle a progressé de 40 mrds € en 2015 pour atteindre le chiffre de 1 070 mrds €.
 
Il semble peu probable que Parti socialiste espagnol cède aux revendications de Podemos. Il n'obtiendra pas alors de majorité le 2 mars 2016 quand il soumettra son programme au Congrès. Ingouvernable actuellement, l'Espagne se tire tout droit vers de nouvelles élections avant l'été 2016.


Gérard Tur


Vendredi 19 Février 2016



Lu 2173 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise