Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Avitem s'engage dans ZEROCO2




L’Agence des Villes et Territoires Méditerranéens durables participe au projet ZEROCO2, qui a pour ambition d’engager les décideurs publics de différentes régions européennes dans une réduction des émissions de carbone dans les bâtiments neufs ou rénovés, afin d’accélérer la transition vers le développement durable. A travers la coopération inter-régionale, les régions vont identifier, échanger et partager un ensemble de méthodes, de technologies, de processus et de bonnes pratiques innovantes en faveur des bâtiments à zéro émission de CO2.



L'Avitem s'engage dans ZEROCO2
La lutte contre les émissions de CO2 déterminera l'avenir de notre planète. Or les bâtiments contribuent à un tiers des émissions totales de gaz à effet de serre de l'Union européenne, principalement à cause de l'utilisation de combustibles fossiles et de gaz naturel pour couvrir les besoins de chauffage, de refroidissement et d'électricité. C'est pourquoi l'Europe a lancé via le programme Interreg Europe le projet ZEROCO2 qui doit définir une nouvelle norme de bâtiments à zéro émission de carbone due aux consommations énergétiques.

ZEROCO2 cible les politiques régionales d’énergie et vise à promouvoir les actions et les investissements pour augmenter les niveaux d'efficacité énergétique dans les bâtiments publics et le secteur de l'habitat. Pour l'instant, les politiques européennes, nationales et régionales ne définissent pas de norme zéro émission de CO2 dues à l'utilisation d'énergies. ZEROCO2 doit pallier cette carence.

Démarré en 2016 pour une durée de 4 ans, ZEROCO2 est coordonné à partir de la Slovénie par l'Agence d'Énergie Locale de Spodnje Podravje. L'initiative regroupe des partenaires allemands, italiens, grecs, anglais, finlandais, maltais, lituaniens et français avec l'AViTeM (Agence des Villes et Territoires Méditerranéens durables).

Cette initiative va mettre en place d'ici 2019 une coopération inter-régionale de lutte contre les émissions de CO2 des bâtiments. Pour cela, les partenaires du projet doivent définir le concept, montrer comment combiner différentes technologies, élaborer des politiques communes d’état des lieux, proposer des outils financiers adaptés.

Plusieurs réunions tenues en Slovénie, mais en Allemagne et à Marseille, ont déjà permis d'avancer afin de rendre le secteur du bâtiment plus vert en mixant les sources d'énergie, les technologies et les modèles économiques.

Il ne s'agit pas de vœux pieux car plusieurs directives européennes validées par les États membres vont progressivement contraindre les pays européens à améliorer les performances des bâtiments. A partir de 2020, les immeubles neufs ne devront pratiquement plus consommer d'énergies émettrices de CO2. En parallèle, le parc existant subira d'importantes rénovations pour réduire ses émissions de carbone.

Au-delà du cadre strictement européen, l'AViTeM entend mettre à profit les enseignements de ZEROCO2 pour promouvoir un dispositif d’échange d’expérience, d’expertise, de formation et de coopération à l'échelle des pays de l’Union pour la Méditerranée.

D’ores et déjà, les travaux engagés par l’AViTeM en région PACA en partenariat avec tous les acteurs de l’efficacité énergétique ont permis l’élaboration d’une note de recommandations à destination des collectivités locales en charge de ces politiques.


Lundi 15 Mai 2017




Lu 621 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




RÉflexions

Réflexion

Affiches électorales et femmes sans visage


avis d'expert

Razika Adnani, philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil.