Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’Algérie supprime les préférences tarifaires de 36 produits européens




La décision du ministère des Finances entrera en application le 1er janvier 2011 (photo DR)
La décision du ministère des Finances entrera en application le 1er janvier 2011 (photo DR)
ALGÉRIE. Les pouvoirs publics ont décidé de rétablir les droits de douane sur trente-six produits agricoles bruts et transformés importés de l’Union européenne (UE), a annoncé le journal en ligne TSA qui cite un document du ministère algérien des Finances en date du 2 décembre 2010.

Ce document précise que la décision entrera en application le 1er janvier 2011 et qu’elle découle du « gel des préférences tarifaires » décidé par le gouvernement algérien.

Parmi les produits concernés par le rétablissement des droits de douanes, on trouve le sucre, les vaches laitières, les génisses pleines, des fromages, de la margarine, les poussins, des légumes et des fruits…

L’entrée en application de l’accord d’association Algérie-UE, le 1er septembre 2005, a entraîné une réduction des droits de douane et des taxes se situant dans une fourchette de 20% à 100%.

Le gouvernement considère que cet accord a fait perdre deux mds $ (1,5 mds €) de revenus douaniers à l’Algérie alors même que les produits d’exportation n’arrivent pas à se placer sur le marché communautaire, du fait de nombreuses barrières techniques érigées par l’UE.


A. Belkessam, à ALGER


Vendredi 17 Décembre 2010



Lu 2170 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Commentaires

1.Posté par djaoui le 20/12/2010 13:22
Les décisions antérieures sur la fin du monopole sur le commerce extérieur avaient mis les industries algériennes à genoux et certaines ont disparu pour n'exister que rachetées par les Henckel, Mittal, etc.
Pendant la même période les "importateurs" ont fait la loi et participé à la casse du potentiel économique algérien. Ils se sont servis, tout en étant les liquidateurs des acquis sociaux, imposant le chômage, le démantèlement de la sécurité sociale (en tout cas son affaiblissement); ces gens-là ont freiné le développement du pays en le submergeant de produits à la limite de la péremption !
Maintenant qu'ils ont plus de pouvoir financier et le quasi monopole d’accès aux soutiens de l'investissement, ils prônent le retour à un protectionnisme aux couleurs du patriotisme !
Cette dernière décision va s'accompagner de subventions servies par tombereaux aux amis du ministère de l'agriculture : ne vous inquiétez pas, tout le monde sera servi.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise