Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’Algérie se dote de trois remorqueurs de sauvetage en haute mer




Le Port d'Alger accueillera un des trois remorqueurs (photo A Belkessam)
Le Port d'Alger accueillera un des trois remorqueurs (photo A Belkessam)
ALGÉRIE. L’Algérie a commandé trois grands remorqueurs d'assistance et de sauvetage dérivés des Abeille Bourbon et Abeille Liberté, selon le site Mer et Marine.

Avec ces trois remorqueurs qui seront livrés en 2012, les capacités de sauvetage en mer de l’Algérie font partie désormais des plus importantes du bassin méditerranéen par où transitent de nombreux bateaux.

Et ce, alors que l’Algérie a déjà formé de nombreux marins aux techniques de  sauvetage en Norvège et qu’elle s’est dotée de plusieurs hélicoptères pour le sauvetage qui sont intervenus ces derniers mois dans des opérations de recherche et de secours en mer.

C’est le Britannique Rolls-Royce qui a pris en charge la partie fourniture d'équipements pour ces trois remorqueurs de haute mer du type UT 515 CD, selon le site Mer et Marine (lire l'article de notre confrère).

Une catastrophe à l’origine de cette commande

Certains experts expliquent que cette commande, qui semble en avoir surpris plus d’un, est liée au naufrage du Béchar, un cargo appartenant à la Compagnie nationale algérienne de navigation (CNAN).

Le 13 novembre 2004,  16 marins sur un équipage de 18 membres du cargo algérien le Béchar sont morts après le naufrage de celui-ci aux portes du port d’Alger. La tempête et le retard des secours sont la cause de la catastrophe. Le même jour, un autre cargo, le Batna, s’était échoué sur une plage à Alger.

Quelques heures avant le drame, un marin avait appelé sa famille au téléphone pour les informer qu’ils allaient vers la catastrophe si les secours n’arrivaient pas. Il a fini par leur faire ses adieux au téléphone en leur demandant de prier pour l’équipage.

Cet épisode avait ému tout le pays et chaque partie rejetait la faute sur l’autre quant aux causes de ce naufrage.

Lors du procès tenu quelques années après à propos de cette affaire du navire "Bechar", le Collectif de défense des principaux mis en cause avait imputé la responsabilité du naufrage aux services de sauvetage. Ces cadres de la CNAN furent acquittés.


A. Belkessam, à ALGER


Vendredi 6 Janvier 2012



Lu 4948 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA