Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’Algérie réduit d’un tiers sa facture d’importation de véhicules




L'importation de voitures en Algérie va être limitée (photo F.Dubessy)
L'importation de voitures en Algérie va être limitée (photo F.Dubessy)
ALGERIE. Le nombre de véhicules à importer est ramené à 152 000 pour l’année en cours, contre 265 523 en 2015 et 417 913 en 2014, faisant passer la « facture » sous la barre du milliard de dollars en 2016. Elle atteignait 3,14 mrds$ en 2015 et 5,7 mrds$ en 2014.
 
40 concessionnaires sur un total de 80 bénéficieront de ces licences. Ceux qui exercent déjà bénéficieront d’un quota pouvant aller jusqu’à 15 000 véhicules par an. En revanche, les nouveaux concessionnaires disposeront d’un quota de 300 véhicules par opérateur pour l’année 2016, le quota global de 152 000 véhicules étant déjà épuisé. Ces primo-concessionnaires pourront obtenir des licences en 2017.
 
Le seuil d’importation de véhicules par constructeur ne pourra dépasser le seuil de 15 000 unités par an.
 

Confrontée à une chute vertigineuse de ses ressources d'hydrocarbures, l’Algérie entend réduire sa facture d’importation et pousser les constructeurs automobiles à investir son son sol.   



Acia Kaci, à ALGER


Lundi 9 Mai 2016



Lu 1011 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 08:43 PSA va fabriquer un pick-up en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise