Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’Algérie limitera ses importations de véhicules à compter de 2016




L'importation de voitures en Algérie va être limitée (photo F.Dubessy)
L'importation de voitures en Algérie va être limitée (photo F.Dubessy)
ALGÉRIE. Les importations de véhicules plafonneront à 400 000 unités par an à partir de 2016 a annoncé le ministre algérien du Commerce mercredi 1er juillet 2015.

Intervenant lors du débat sur le projet de loi relatif au commerce extérieur au niveau du Conseil de la nation (sénat), Amara Benyounes a précisé que ces importations seront soumises, dès 2016, à une licence d’importation.

Instaurées conjointement par son ministère et celui de l’Industrie et des mines, ces licences d’importation visent à réduire et à assainir la filière d’importation.

Les douanes algériennes ont récemment révélé que les concessionnaires avaient importé 1 934 416 véhicules entre 2010 et 2014.

Alors que les revenus du pétrole ont considérablement chuté depuis un an et que l’Algérie a commencé à tailler dans ses réserves en devises pour compenser le déficit de sa balance commerciale, le gouvernement cherche à réduire la facture d’importation des véhicules qui a atteint 7,33 mrds$ (6,62 mrds€) en 2013 et 6,4 mrds$ (5,78 mrds€)en 2014. Ce dernier montant représenté 9% du total des importations du pays.


Acia Kaci, à ALGER


Jeudi 2 Juillet 2015



Lu 1943 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA