Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L’Algérie investira plus de 67 mds € dans les hydrocarbures et l’électricité




Youcef Yousfi  (photo MEM)
Youcef Yousfi (photo MEM)
ALGÉRIE. Le tournant stratégique opéré vers les énergies renouvelables non polluantes (solaire, hydrique, éolienne) ne dispense pas l’Algérie d’un renforcement de ses capacités de production d’énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon…).

Tel est le message délivré le 17 janvier 2011 par le ministre algérien de l’Energie et des Mines. Youcef Yousfi a déclaré à la presse, lors du Forum d’El Moudjahid, que le groupe pétrolier public Sonatrach compte investir quelques 60 mds $ (45 mds €) au cours des cinq années à venir (2011-2015).

Plus de la moitié de ce montant (57%) devrait être consacrée à l’exploration et à la production. Il s’agit pour l’Algérie d’accroître ses réserves.

Parallèlement et durant la même période, la Sonelgaz   investira 30 mds $ (22,4 mds €) en vue de porter la production d’électricité de 10 400 MW en 2010 à 15 000 MW en 2015.

Confirmant par ailleurs la volonté de l’Etat de continuer à réguler le marché, Youcef Yousfi a fait savoir que les 7 mds $ (5,2 mds €) déboursés annuellement par l’Etat pour compenser la différence entre le prix du gaz sur le marché et celui cédé à Sonelgaz ne sera pas révisé.

Le secteur de l’énergie plus que jamais au centre de la stratégie économique

Le ministre a par ailleurs annoncé que le lancement, au cours du premier trimestre 2011, du programme national de développement des énergies alternatives aux hydrocarbures devrait permettre la création de 200 000 emplois, la moitié dans la production et l’autre dans l’exportation.

Portant sur 65 projets, ce programme vise à produire pour commencer 2 600 MW d’électricité.

En matière d’électricité justement et concernant les différents projets de production d’énergie solaire (Desertec, Transgreen devenu Medgrid…) qui font couler beaucoup d’encre, Youcef Yousfi a déclaré que l’Algérie était ouverte à toute discussion avec ses partenaires, mais qu’elle n’entend pas servir de cobaye aux projets des Européens.

L’Algérie entend également se donner les moyens de fabriquer des équipements destinés à la production d’énergie, notamment de turbines à gaz.

La prospection minière devrait également connaître un essor avec une enveloppe de 800 M DZD (8,1 M €) allouée à ce secteur par l’Etat en 2011.

Un groupe industriel public devrait voir le jour cette année.

Enfin, le ministre n’a pas exclu que Sonatrach reprenne les actifs du groupe British Petroleum (BP) qui entend se défaire de ses actifs en Algérie.


Amal Belkessam, à alger


Mardi 18 Janvier 2011



Lu 3178 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise