Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'Adeci récompense trois compagnonnages industriels Paca / Maghreb


La sixième édition des Trophées du compagnonnage industriel de l'Adeci met à l'honneur trois entreprises de la région PACA et trois sociétés du Maghreb. Des duos engagés dans la coopération méditerranéenne.



Le compagnonnage industriel permet de mettre en relation deux entreprises méditerranéennes (photo F.Dubessy)
Le compagnonnage industriel permet de mettre en relation deux entreprises méditerranéennes (photo F.Dubessy)
MÉDITERRANÉE. Pour la sixième édition des ses Trophées du Compagnonnage industriel, l'agence de développement du compagnonnage industriel (ADECI) a remis six trophées à trois duos d'entreprises du nord et du sud de la Méditerranée pour leur collaboration exemplaire.

À l'honneur à Marseille, jeudi 13 décembre 2012, des entrepreneurs d'Algérie, du Maroc et de Tunisie et leurs partenaires français de la région Provence Alpes Côte d'Azur pour trois initiatives dans les domaines du transport de marchandises, de la protection du littoral marin et de la réparation navale.

Premiers lauréats, René Buquet, gérant de Pacatrans à Marseille et Éric Patalano, directeur de GoFast LT à Alger. Les deux jouent une totale synergie entre les deux rives de la Méditerranée dans le domaine du fret maritime. Pacatrans a débuté en 1991 en exportant du matériel pour la construction et l'équipement de dix-sept collèges en Algérie. Le transitaire portuaire propose également depuis l'emballage de marchandises, de la manutention, du magasinage, de l'empotage et du dépotage de conteneurs. En 1999, Pacatrans (2,5 M€ de CA) devient une filiale du groupe de transport GoFast qui détient notamment la compagnie aérienne Aigle Azur.

Les deux filiales, GoFast LT et Pacatrans, collaborent depuis ensemble en croisant leurs expertises sur le transport maritime entre la France et les ports algériens et offrent à leurs clients une maîtrise de la chaîne du transport de bout en bout. Prochains gros contrats en vue pour les deux partenaires : le transport depuis Marseille du matériel de construction pour les nombreux tramways programmés dans plusieurs villes algériennes, mais aussi "la possibilité de faire transiter le fret chinois en direction de l'Algérie via la cité phocéenne" comme l'envisage René Buquet.

Développement durable du territoire marocain

Claude Miguet, président de CMR Tunisie, et Sophie Mahet, présidente de MG International récompensés par l'Adeci (photo F.Dubessy)
Claude Miguet, président de CMR Tunisie, et Sophie Mahet, présidente de MG International récompensés par l'Adeci (photo F.Dubessy)
Les seconds lauréats, Pierre Farnole, gérant d'Eramm à Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes) et Khalid Lazrak, directeur de MDC Ingenierie à Rabat, travaillent depuis 2009 en partenariat dans le domaine du génie côtier et du génie portuaire. Ils répondent ensemble à divers appels d'offres lancés sur le territoire marocain concernant le développement durable. Notamment sur les projets d'aménagement portuaire et de protection des côtes. Ainsi, Eramm et MDC Ingénierie viennent de réaliser une étude pour l'aménagement et la protection de la baie de Tanger et s'attèlent à une autre sur la baie d'Agadir. Les deux partenaires réfléchissent la mise en place d'un site pilote, dans la région d'Agadir, qui servirait de vitrine aux nouvelles techniques de protection douce et immergées mises au point par Eramm.

Selon Pierre Farnole, ce partenariat lui permet de générer 80 000 € en moyenne annuelle soit le tiers de son chiffre d'affaires.

Sophie Mahet, président de MG International à Marseille, et Claude Miguet, président de CMR Tunisie, reçoivent le Trophée du compagnonnage industriel pour leur partenariat qui a permis le redémarrage et le développement de la réparation navale en Tunisie. Claude Miguet n'est pas un inconnu des Marseillais puisqu'il dirigeait la CMR de 2002 à sa liquidation en 2005. Aujourd'hui, il poursuit dans le même secteur depuis l'appel d'offres international sur la privatisation de la Socomena (entreprise publique de réparation et construction navale) remporté en 2004 par MG International. La société marseillaise créée donc, avec des partenaires français (56%) et tunisiens (44%), CMR Tunisie dont elle est le premier actionnaire avec 28,70% des actions.

René Buquet, gérant de Pacatrans et Eric Patalano, directeur de GoFast Algérie, reçoivent leurs trophées des mains de Hicham El Merini, président de l'Adeci, et de Patrick Allemand, premier vice-président de la région Paca (photo F.Dubessy)
René Buquet, gérant de Pacatrans et Eric Patalano, directeur de GoFast Algérie, reçoivent leurs trophées des mains de Hicham El Merini, président de l'Adeci, et de Patrick Allemand, premier vice-président de la région Paca (photo F.Dubessy)
Principal atout de CMR Tunisie, proposer un chantier de réparation (40 000 m² d'ateliers et quatre bassins de carénage) intégré avec l'ensemble des corps de métiers.  La société de Claude Miguet a investi 12 M€ (dont 8 M€ sur la réhabilitation de l'infrastructure et 4 M€ pour moderniser l'outil de travail) entre 2005 et 2012 en se donnant comme ambition de "devenir un acteur reconnu de la réparation navale en Méditerranée" comme le précise son président. La société tunisienne réalise déjà 70% de son chiffre d'affaires (3 millions de dinars soit 1,46 M€) avec des clients étrangers et notamment la SNCM.CMR Tunisie compte aujourd'hui 460 salariés contre 230 au moment de la reprise de la Socomena.

"Si la situation sécuritaire continue de s'améliorer, le développement de CMR Tunisie se poursuivra avec l'assistance de MG International et l'objectif des 600 emplois et 30 millions de dinars de chiffre d'affaires sera atteint en 2014" précise Claude Miguet. Pour le président de CMR Tunisie, "les concurrents sont la Turquie, la Croatie et le Monténégro."

La septième édition des Trophées du compagnonnage industriel de l'Adeci devrait se délocaliser en 2013 dans une ville du sud de la Méditerranée. "L'Adeci a déjà permis de réunir 300 binômes d'entreprises nord-sud avec 40% de réussite. Nous souhaitons désormais aider aussi des binômes sud-sud" dévoile Hicham El Merini, président de l'Adeci.

Jean-Claude Sitbon, directeur de l' Adeci, promotteur du compagnonnage industriel en Méditerranée depuis trente ans (photo F.Dubessy)
Jean-Claude Sitbon, directeur de l' Adeci, promotteur du compagnonnage industriel en Méditerranée depuis trente ans (photo F.Dubessy)




Jeudi 13 Décembre 2012



Lu 1808 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise