Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Kadhafi qui rit et le peuple qui gronde


Mouammar Kadhafi est de plus en plus seul et trouve face à lui non seulement son peuple mais aussi toute la communauté internationale. Mais il ne semble pas s'en inquiéter.



Mouammar Kadhafi est de plus en plus isolé (photo DR)
Mouammar Kadhafi est de plus en plus isolé (photo DR)
LIBYE. Un grand rire a suivi la question de la journaliste américaine qui l'interrogeait sur l'éventualité qu'il quitte le pouvoir. Interrogé par la chaîne ABC lundi 28 février 2011 au soir, Mouammar Kadhafi a paru complètement déconnecté de la réalité.

Il continue à accuser Al-Qaïda d'être à l'origine des troubles dans son pays. "Tout mon peuple m'aime. Ils mourraient pour me protéger !" déclare-t-il. Avant de se dire trahi par les Etats-Unis. "Je suis surpris, alors que nous sommes allés en Occident pour combattre Al-Qaïda, qu'ils nous abandonnent maintenant que nous combattons les terroristes."

Une rue qui gronde, une flotte et une aviation américaine qui fait une démonstration de force autour du pays, une Union européenne qui prépare des sanctions, une Russie qui déclare que "Kadhafi est politiquement mort", et un guide suprême de la révolution qui demeure autiste. Mouammar Kadhafi continue à déclarer (déclamer ?) "mon peuple m'aime". A la question d'ABC sur les manifestations, il répond qu'elles sont en sa faveur. Dialogue de sourds. 

Contre-attaque sans succès des forces pro-Kadhafi

L'armée libyenne renforce sa présence à sa frontière ouest (Tunisie) et notamment au poste frontière de Dehiba et à Naiout. Mais, quinze jours après les premières manifestations, Tripoli se résume de plus en plus au seul îlot de résistance d'un colonel Kadhafi de plus en plus isolé. Et encore, les faubourgs de la capitale bruissent du mécontentement.
 
Mardi 1er mars 2011 en début d'après-midi, les obsèques d'un opposant ont tourné à la manifestation anti-Kadhafi à Tajoura, un quartier de Tripoli.
 
L'opposition a déjà annoncé sa volonté de marcher sur Tripoli depuis ses bases de l'est du pays (lire : L'opposition prépare la bataille finale pour la conquête de Tripoli) et tient déjà plusieurs champs pétrolifères qui lui permettent d'exporter à nouveau le pétrole grâce aux ports conquis.
 
Selon différents témoignages relevés par les agences de presse occidentales, les troupes pro-Kadhafi auraient tenté d'attaquer dans la nuit du lundi au mardi 1er mars 2011 la ville de Zaouia (50 km à l'ouest de Tripoli) sans succès. Ils se seraient heurtés pendant six heures aux tanks, missiles anti-aériens et fusils mitrailleurs désormais entre les mains des opposants.
 
La même mésaventure se serait produite dans d'autres cités libyennes comme Misourata. 
 
Le régime aurait proposé (en vain) de l'argent aux insurgés de Zaouia pour qu'ils livrent la ville. La stratégie d'amadouer son peuple se révèle également dans l'envoi de dix-huit camions chargés de riz, de farine, de sucre et d'oeufs à Benghazi, seconde ville du pays entièrement contrôlée par l'opposition. Il aurait également distribué une somme d'argent équivalent à un mois de salaire à chaque libyen

L'Europe se réunira le 11 mars 2011

Le 11 mars 2011, les pays de l'Union européenne se réuniront à Bruxelles pour annoncer une position commune sur le dossier libyen et la situation en Afrique du nord. 

En attendant ce sommet extraordinaire, les pays européens ont décidé mardi 1er mars 2011 de geler les avoirs de tous les membres de la famille de Mouammar Kadhafi. 
La Banque centrale autrichienne évalue à 1,2 md€ ces sommes dans son pays. L'Allemagne à 2 M€ ceux d'un des fils Kadhafi et le Canada à saisi 2 mds€ d'actifs.

Du côté des Etats-Unis, Hilary Clinton a déclaré que "toutes les options sont sur la table" n'écartant donc pas une opération militaire pour chasser Mouammar Kadhafi et stopper les exactions dont le bilan s’établirait au moins à 1 000 morts. Mais les opposants libyens refusent cette solution. 
 
De toute façon la décision d'une intervention ne pourra pas se prendre sans l'ONU.

Selon le site indépendant libyen Quryna, Mouammar Kadhafi vient de nommer un de ses gardes du corps au poste de chef des renseignements après avoir limogé mardi 1er mars 2011 le titulaire du poste Abdullah al-Sanusi al-Migrahi.




Mardi 1 Mars 2011



Lu 2050 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €


Commentaires

1.Posté par debache le 02/03/2011 12:35
Il lui faut une mort lente et doucement, sans faire de chuchotement.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise