Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Kadhafi persiste et signe


Mouammar Kadhafi promet la mort aux émeutiers. Le "roi des roi" semble condamné, mais son pouvoir de nuisance reste important.



Mouammar Kadhafi refuse de céder (photo DR)
Mouammar Kadhafi refuse de céder (photo DR)
LIBYE. Si ce n'était le massacre actuellement perpétré contre la population civile Libyenne, l'intervention de colonel Kadhafi en grand habit de parade mardi 22 février 2011 prêterait à sourire tant par la forme que par le fond elle est en décalage avec la réalité. 
Mais dans le contexte actuelle, elle fait horreur. Le colonel a soigné sa mis en scène en s'exprimant dans des ruines, celles de son ancien palais bombardé par les Américains dans les années 80, où un de ses fils avait trouvé la mort.


Mouammar Kadhafi estime que « la Libye va diriger le monde ».


Jugeant que les troubles actuels sont le fait « d'islamistes » et de « terroristes », de jeunes manifestants "drogués par des manipulateurs étrangers qui les envoient à la mort et incitent les Libyens à s'entretuer", il affirme « nous n'avons pas encore utilisé la force » et demande à ses partisans de « sortir dans la rue » et « former des comités de sécurité locale ».


Pas de démission

Le dictateur promet une « condamnation à mort aux islamistes et à tous ceux qui touchent à l'unité du pays, attaquent l'armée ». « Mouammar Kadhafi n'a pas de poste officiel pour qu'il en démissionne. Il ne se retirera pas, quitte à mourir en martyr » assure-t-il en parlant de lui à la troisième personne. «  La révolution est un sacrifice à vie. Mouammar Kadhafi n'est pas un président et n'est pas un être normal contre qui on peut mener des manifestations», martèle-t-il avant de se présenter comme un «guerrier bédouin» qui a créé son pays.

 

Même si Kadhafi promet la mise en place d'une nouvelle administration, ce discours indique sa volonté d'une escalade dans la violence. Les manifestants compteraient dans leurs rangs déjà 300 à 400 morts, plusieurs milliers selon des témoins présents à Benghazi, dont les pistes de l’aéroport ont été bombardées, rendant impossible l’atterrissage d'avions de secours.


Human Rights Watch (HRW) estime que pour la ville de Tripoli, le décompte macabre serait de 62 victimes.


Combien de morts avant la chute?

Tous les experts s'accordent pour prédire une chute quasi certaine du dictateur. Mais après combien de morts ? 

Pour Nouri el-Mismari, ancien chef du protocole de Kadhafi, « cela ne pourra se faire sans aide: j’ai déjà appelé l’ONU, l’Union européenne, la Ligue arabe...Espérons qu’ils vont entendre cet appel ». Comme de nombreux autres témoins de toutes nationalités, Nouri el-Mismari confirme l'intervention de chars et d'avions de chasse tirant sur la foule et le déploiement dans les rues de mercenaires venus d'Afrique sub-saharienne semant la mort sur leur passage.

Alors que de nombreux pays tentent d'évacuer leurs ressortissants et que l'Italie a mis son armée en état d'alerte maximum, au moins deux unités de l'armée seraient passées du coté des manifestants. Deux avions de chasse libyens, pilotés par des colonels, ont déserté à Malte après avoir refusé de tirer sur la foule avec leurs Mirages.

Navi Pillay, la haut commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, annonce que « les attaques systématiques contre la population civile pourraient être assimilées à des crimes contre l’humanité ». Elle a exigé mardi 22 février 2011 l’ouverture d’une « enquête internationale indépendante ».



Gérard Tur


Mardi 22 Février 2011



Lu 2210 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €


Commentaires

1.Posté par chenafa le 22/02/2011 22:09
J'espère et c'est mon point de vue à chaque page, il y a un certain respect positif de page en page. C'est génial. Merci

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise