Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Jacques Pfister veut une rupture violente sur le port de Marseille




Jacques Pfister réclame un Yalta pour le port de Marseille (photo CCIMP)
Jacques Pfister réclame un Yalta pour le port de Marseille (photo CCIMP)
FRANCE. S'exprimant à l'occasion des voeux à la presse vendredi 21 janvier 2011 à Marseille, Jacques Pfister a regretté le énième conflit bloquant encore le port de Marseille en raison du revirement de l’Etat à propos de la prise en compte de la pénibilité des métiers des dockers et des grutiers. 

Le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Marseille Provence (CCI-MP), souligne que « si la CGT avait accepté la réforme portuaire votée depuis mi 2008, celle-ci aurait été mise en pratique plus rapidement et ne se serait pas télescopée avec la réforme des retraites ». 

« Il est dommage de remettre en cause un consensus acquis », note toutefois Marc Reverchon, vice président de la CCI-MP, à l’adresse du gouvernement car, pour lui, il parait peu envisageable que les ports aient accepté un dispositif de départ anticipé à la retraite pour tenir compte de la pénibilité sans que « cela n’ait été accepté en plus haut lieu.»
 
« Plus le temps passe, plus il est clair que le port de Marseille va droit dans le mur. Il faut absolument une rupture violente de la part de l’Etat, des politiques et des acteurs économiques » estime Jacques Pfister.

Pour ce dernier, il faut absolument avoir le courage de partager le domaine portuaire très sous exploité entre l’usage des Marseillais, pour la culture, le port de conteneurs, et plus au nord la réparation navale et la plaisance, par exemple. Jacques Pfister est prêt à participer à des états généraux pour arriver à ce qu'il qualifie d'un «Yalta ».  


Aliette De broqua


Vendredi 21 Janvier 2011



Lu 1597 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte


Commentaires

1.Posté par Protis le 24/01/2011 09:54
L'éternelle question est la suivante : QUI est le propriétaire de fait du "grand port" de MARSEILLE ? Protis

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise