Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Israël veut mettre fin aux grands monopoles


Les plus importants groupes israéliens devront se séparer d’une partie de leur patrimoine, a conclu la commission interministérielle, mercredi 22 février 2012.



Le ministre des Finances Yuval Steinitz. Photo (DR)
Le ministre des Finances Yuval Steinitz. Photo (DR)
ISRAËL. Les  conclusions du  “Comité de Concentration”, un comité israélien interministériel pour la décentralisation, ont été présentées par le premier ministre israélien, le  ministre des Finances Yuval Steinitz,  le gouverneur de la Banque Israël Stanley Fischer, et  Haim Shani, le président du Comité, mercredi 22 février 2012.

La commission d’experts s’oppose avant tout à la concentration des activités industrielles et bancaires chez les grands groupes.  

Selon Benjamin Netanyahou, la compétitivité entre les sociétés dans l'économie israélienne est loin d’être suffisante. "Il faut promouvoir la compétitivité, c’est le meilleur moyen de booster la croissance économique du pays" a-t-il précisé.

Le ministre des Finances, Yuval Steinitz a expliqué que "de nombreux  investisseurs étrangers ont renoncé à entrer sur le marché économique israélien à cause de la concentration démesurée qui règne ici. Réduire les grands monopoles va permettre de faire réduire les prix et d’améliorer la qualité des services.”

Vers une séparation des finances et de l’industrie

Les grands groupes auront quatre ans pour effectuer la séparation de leurs activités industrielles et financières. Les grandes entreprises industrielles avec un revenu annuel supérieur à 8 milliards de shekels (1,6 mrd €) ne pourront  plus contrôler les banques ou autres instituts financiers dont les actifs dépassent 50 milliards de shekels (10 mrds €).

« Sherry Harrison ne pourra plus contrôler la banque Hapoalim et l’entreprise industrielle Shikun Vebinui, Nohi Dankner ne pourra plus contrôler le consortium IDB et la compagnie d’assurance Clal, et Itzhak Techouva devra faire un choix entre le groupe Delek et l’assurance Phoenix » a expliqué Stanely Fischer.

Les  groupes, dans lesquels un actionnaire contrôle un ensemble de sociétés regroupées dans une structure pyramidale sans en être l’actionnaire majoritaire, seront strictement contrôlés par l’Etat,et restructurés sur une période de quatre ans.

En ce qui concerne la privatisation des entreprises publiques, le gouvernement devra consulter et obtenir l’approbation de la Direction anti-trust avant toute cession d’un bien public d’un valeur supérieure à 150 000 shekels (30 000 €).

Ce projet de loi a été déposé par Benjamin Netanyahou, au parlement israélien, et sera voté d’ici la fin du mois de mars 2012.




Vendredi 24 Février 2012



Lu 2042 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise