Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Israël n'est pas près de s'investir dans l'Union pour la Méditerranée


Selon certains observateurs, le nouveau gouvernement israélien n’est pas près de faire avancer le projet de l’Union pour la Méditerranée. L'Iran et le dossier palestinien sont les sujets prioritaires, qui politisent et bloquent toute coopération inter-régionale.



Israël a d'autres priorités plus urgentes que l'UPM (photo JDL)
Israël a d'autres priorités plus urgentes que l'UPM (photo JDL)
ISRAEL. L’Union pour la Méditerranée n’est toujours pas une priorité pour Israël. C’est en substance la conclusion que l’on peut tirer des récents propos tenus par Eran Lerman, un spécialiste de la géopolitique israélienne dans une interview accordée à l’agence ANSAmed.

Selon lui, le nouveau gouvernement israélien n’a pas vraiment eu le temps de se consacrer à ce dossier alors qu’il est déjà débordé par de nombreux sujets cruciaux : le processus de paix et les positions du président américain Obama, l’économie, le dossier des Arabes israéliens et, avant tout, le problème iranien.

« Téhéran est la principale priorité d’Israël car même si les Palestiniens obtiennent leur Etat, l’Iran, c' est le pays qui ne reconnaît pas Israël », insiste Eran Lerman.

Mais le dossier palestinien conduit toujours à une politisation et à un blocage de tout processus de coopération intra-méditerranéen. Bref, pour Israël, le dossier Méditerranée peut attendre et ne sera pas le canevas qui pourra faire avancer les négociations avec les Palestiniens.

A moins que l’actuel ministre pour la Coopération régionale, Silvan Shalom, qui garde une certaine influence sur le parti au pouvoir, même s’il a été marginalisé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, ne trouve un intérêt dans la problématique méditerranéenne et la mette en avant.


Au sommaire de notre dossier :

L'Union pour la Méditerranée va-t-elle sortir de sa voie de garage ? 
Olivier Stirn : « L’UPM doit créer un axe Euro-Afrique »

 

Le Maroc déçu par l'UPM
 

L’UPM ne fait pas recette auprès des Algériens
 

Gilles Pennequin : « Il ne faut pas attendre la paix pour faire des projets »
 

Philippe de Fontaine Vive : « Il faut accepter de ne pas passer le niveau politique »



Fanny Llorca avec ANSAmed


Mardi 23 Juin 2009



Lu 2364 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise