Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Israël légalise rétroactivement 4 000 logements de colons




Plusieurs colonies jugées sauvages vont devenir légales (photo : La Paix maintenant)
Plusieurs colonies jugées sauvages vont devenir légales (photo : La Paix maintenant)
ISRAËL. Après les trois nouvelles autorisations de logements à Jérusalem-Est et en Cisjordanie depuis le début de l'année 2017, le gouvernement israélien passe à la vitesse supérieure en faisant voter (60 pour et 52 contre) par le Parlement israélien, lundi 6 février 2017 au soir, une loi permettant à l'Etat israélien de s'approprier 800 hectares de terres privées palestiniennes en Cisjordanie. Un texte qui assure, par ricochet, la légalisation de 3 900 logements établis dans seize colonies reconnues par Israël et jugées illégales par la communauté internationale ainsi que dans cinquante-trois autres colonies sauvages, selon l'ONG La Paix Maintenant (Peace Now) sur son site en langue anglaise.

Alors qu'il se prévalait du soutien du nouveau président américain, le gouvernement israélien a du cependant encaisser l'annonce le 2 février 2017 par l'administration de Donald Trump de son opposition à la construction de nouvelles habitations israéliennes dans les territoires palestiniens. "Si nous ne pensons pas que l'existence de colonies est un obstacle à la paix, la construction de nouvelles colonies ou l'expansion de celles existantes au-delà de leurs frontières actuelles pourrait ne pas aider à atteindre cet objectif" précisait alors le communiqué de la Maison-Blanche.

"Une loi provocatrice"

Néanmoins la loi de régularisation adoptée par la Knesset doit encore passer une étape, celle de la Cour Suprême. Elle pourrait bien juger que le texte va trop loin et l'invalider. Des ONG (La Paix Maintenant, Yesh Din et ACRI) viennent de la saisir. Pour l'association la Paix maintenant, "Israël déclare au sein de son Parlement que nous souhaitons poursuivre l'occupation, que nous regardons la Cisjordanie comme une partie d'Israël. Et cela fait d'Israël un Etat qui autorise le vole de terres et c'est horrible."
La Ligue arabe a elle accusé Israël de "voler les terres" des Palestiniens. Par la voix de son secrétaire général Ahmed Aboul Gheit, l'organisation panarabe a fait savoir que cette loi s'inscrit dans la continuité des "politiques israéliennes qui visent à réduire à néant toute possibilité d'une solution à deux Etats et la mise en place d'un Etat palestinien indépendant."

Pour Hanane Achroui, membre du Comité exécutif de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), "une telle loi signifie l'annexion définitive de la Cisjordanie.... Elle détruit délibérément les chances de paix." L'Etat jordanien a lui dénoncé "une loi provocatrice."

La France condamne aussi. Son ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a appelé Israël à "respecter ses obligations internationales" et dit craindre que ce texte "aggrave encore les tensions dans la région." Quant aux Etats-Unis, elles jouent le "wait and see" en refusant de prendre position. Pour la Maison-Blanche, "à l'heure qu'il est, des indications font état d'un probable réexamen de cette législation par la justice israélienne et l'administration Trump se gardera de commenter cette loi avant toute décision de justice".

Pour l'ONG La Paix Maintenant, "il est devenu clair que Netanyahu est prêt à compromettre l'avenir des Israéliens et des Palestiniens afin de satisfaire un petit groupe d'extrémistes colons pour sa propre survie politique".




Mardi 7 Février 2017



Lu 1042 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Arabie saoudite
vs Qatar : Vers l'escalade ou l'apaisement ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA