Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Israël donne son feu vert à la construction de 566 logements à Jérusalem-Est




La colonisation se poursuit (photo illustration : F.Dubessy)
La colonisation se poursuit (photo illustration : F.Dubessy)
ISRAËL. Pisgat Zeev, Ramot et Ramat Shlomo. Ces trois quartiers de colonisation de Jérusalem-Est ont bénéficié, dimanche 22 janvier 2017, d'une autorisation définitive pour la construction de 566 logements. Les permis de construire avaient été gelés en attendant l'installation de Donald Trump à la Maison Blanche, plus favorable que son prédécesseur à la politique de colonisation israélienne des territoires palestiniens. Barack Obama s'était abstenu, pour la première fois, de déposer le véto des Etats-Unis lors du vote du 23 décembre 2016 à l'Onu d'une résolution contre les colonies israéliennes.

Pour Meïr Turjeman, président de la Commission de la construction et de la planification de la municipalité de Jérusalem, "les règles ont changé avec l'arrivée au pouvoir de Donald Trump. Nous n'avons plus les mains liées... désormais nous pouvons construire."

L'expansion dans les quartiers de Jérusalem-Est va se poursuivre comme le confirme Meïr Turjeman, "nous avons des plans pour la construction de 11 000 logements qui attendent les autorisations."

Nabil Abou Roudeina, porte-parole de la présidence palestinienne, a parlé de "défi" et lance, dans un communiqué, un appel au Conseil de sécurité des Nations unies pour respecter la résolution votée et "stopper le gouvernement extrémiste israélien qui détruit toute possibilité de parvenir à une solution à deux Etats."

Dans une déclaration du 18 janvier 2017 à Bethlehem, Mahmoud Abbas indiquait que "2017 pourrait être la dernière chance pour une solution à deux Etats." Le président de l'Autorité palestinienne a également interpellé Donald Trump pour qu'"il travaille à la paix dans la région" et s'avoue optimiste sur la volonté du nouveau président américain "d'arriver à une solution dans le conflit Palestino-israélien."

Lire aussi :La conférence de paix de Paris n'aura servi à rien sinon à attiser les différends




Lundi 23 Janvier 2017



Lu 850 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Commentaires

1.Posté par Ata - ûllah GOURINE le 24/01/2017 09:38
trump est un ultra - sioniste donc ne rien attendre de lui

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA