Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Israël coupe ses budgets pour couvrir les dépenses de guerre




Amir Peretz, ministre israélien de l'environnement, critique les coupes budgétaires (photo ministère israélien des Affaires étrangères)
Amir Peretz, ministre israélien de l'environnement, critique les coupes budgétaires (photo ministère israélien des Affaires étrangères)
ISRAËL. Pour couvrir une partie des dépenses exceptionnelles liées à la dernière guerre dans la bande de Gaza, le gouvernement israélien adopte une coupe de 2% sur les budgets de 2014, de tous les ministères israéliens, hormis la Défense.

Le financement de la guerre va coûter cher à la population israélienne. Lundi 31 mars 2014, le conseil des ministres s'est exceptionnellement réuni près d'Ashkelon, à quelques dizaines de kilomètres de la bande de Gaza, pour montrer son soutien aux populations de cette région. Le premier ministre israélien a annoncé qu’une réduction de 1,9 mrd de shekels (405 M€) va être effectuée sur les budgets des ministères israéliens de l’Éducation, la Santé, les Affaires sociales, les Infrastructures, les Transports, le Logement et l’Industrie, d’ici à la fin de l'année 2014. C’est le ministère de l'Éducation, qui sera le plus touché, forcé de réduire son budget de 480 millions de shekels (102 M€).

"La Défense passe avant tout"  a déclaré le premier ministre Benjamin Netanyahou, en réponse à l'opposition du ministre israélien de l’Environnement Amir Peretz, qui pense que ce sont les classes sociales les plus défavorisées qui vont souffrir de ces coupes budgétaires.

« Aucune augmentation des impôts sur les grosses fortunes n’est prévue alors que les plus pauvres n’ont pas de quoi nourrir leurs enfants ! » a-t-il expliqué, outré par la décision du premier ministre.

Les 1,9 mrd de shekels (405 M€) seront essentiellement consacrés à la reconstruction des régions du sud d'Israël, qui ont été endommagées par les tirs de roquettes en provenance de Gaza.

Le chiffre de 3 mrds € a été avancé pour évaluer le coût de cette guerre. La Défense a d’ailleurs déjà demandé cette somme pour réapprovisionner ses stocks de munitions et son système de défense antimissiles.
Jérusalem-Est photo A.Baratier/wikipedia
Jérusalem-Est photo A.Baratier/wikipedia




Lundi 1 Septembre 2014



Lu 15592 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise