Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Interxion pose la première pierre du deuxième data center marseillais


BOUCHES-DU-RHÔNE. Interxion va disposer d'une second data center à Marseille



Pose de la première pierre de MRS2. (Photo L.Tur)
Pose de la première pierre de MRS2. (Photo L.Tur)
FRANCE. De nombreux élus, ainsi que les responsables d’Interxion s'étaient donnés rendez-vous, jeudi 29 juin 2017 dans l'enceinte du Grand Port Maritime de Marseille Fos (GPMM), pour poser la première pierre d'un futur data center, baptisé MRS2, car il sera le second du nom pour l'entreprise.

Le site « Fouré Lagadec », utilisé auparavant pour la réparation navale dans le GPMM, accueillera d’ici deux ans 4 000 m² d’espace informatique équipé. Interxion a imaginé un data center de grande taille, sécurisé et fonctionnel 24h/24, pour accompagner ses clients. Un lieu où ils pourront stocker leurs équipements informatiques et télécoms, mais aussi échanger leurs données.
 
La situation géographique de Marseille intéresse particulièrement Interxion. Au centre de la Méditerranée, mais aussi de l’Europe, « la ville devient un carrefour du numérique. Les 20 000 kilomètres de câbles marins permettent de connecter la ville a des région comme l’Asie, l’Afrique ou le Moyen-Orient. Marseille a le potentiel pour toucher près de 3,5 milliards de personnes », précise Fabrice Coquio, Président d’Interxion France. 
 
« Ce projet s’inscrit dans une démarche portée depuis une vingtaine d’années par la Ville de Marseille », souligne le Président de la Métropole Aix-Marseille-Provence, Jean-Claude Gaudin. Le Maire de Marseille défend l’idée d’une ville ultra-connectée et vue comme un pivot des échanges. « Elle doit devenir la smart city du sud de l’Europe. »
 
« Marseille peut se targuer d’être un hub numérique d’envergure mondiale pour les échanges télécoms et le digital média. Le campus de Marseille a été reconnu comme l’un des meilleurs sites de data center par le congrès Datacloud à Monaco », affirme Fabrice Coquio.

Interxion investit déjà dans MRS3

Dans ce local s'implantera le futur MRS2 (photo : L.Tur)
Dans ce local s'implantera le futur MRS2 (photo : L.Tur)
Interxion est présent à Marseille depuis trois ans avec un data center baptisé MRS1 à la Joliette. « Un succès » selon David Ruberg, le CEO d’Interxion Groupe. Ce premier bâtiment a été réalisé grâce à un investissement de 48 M€ et a ouvert en 2015. MRS2 va coûter plus de 70 M€ au deuxième opérateur mondial de data center. Interxion compte parmi ces partenaires dans ce projet, Schneider, ainsi que Cap Ingélec.
 
Le fournisseur de data center en Europe prévoit déjà d'investir 110 M€ dans un troisième data center. Situé en face de MRS2, MRS3 occupera un bâtiment construit pendant la seconde guerre mondiale censé accueillir des sous-marins. « Nous souhaitons renforcer notre engagement à Marseille. C’est pourquoi nous allons mettre en place un troisième data center dans le Grand Port Maritime de Marseille », déclare Fabrice Coquio. Il s’agira cette fois d’un espace de 8 000 m².

Interxion bénéficie d’un accord lui permettant d’exploiter durant quarante-neuf ans les deux sites du Grand port maritime de Marseille. L'entreprise compte parmi ses clients, Yahoo, Microsoft, Facebook et Total. Elle détient quarante-cinq data center en Europe dont huit en France, et a réalisé un chiffre d’affaires de 421,8 M€ en 2016.


Ludivine Tur


Jeudi 29 Juin 2017



Lu 2138 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 19 Septembre 2017 - 10:50 La région PACA conserve sa note AA- €

Lundi 11 Septembre 2017 - 10:17 L'Aixois Inside Secure lève 16 M€


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.











RÉflexions

Réflexion

Quatre chantiers pour la renaissance de l’Europe


avis d'expert

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe d'analyse JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF