Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Gifi propose 70 M€ pour le rachat de Tati




Philippe Ginestet propose 70 M€ pour le rachat de Tati. (Photo DR)
Philippe Ginestet propose 70 M€ pour le rachat de Tati. (Photo DR)
FRANCE. Philippe Ginestet, fondateur et propriétaire de Gifi, a déposé une offre de rachat pour l’enseigne Tati, mardi 2 mai 2017. Le montant s’élève à 70 M€. Le Groupe Philippe Ginestet (GPG) compte reprendre 100 magasins sur les 130 de la marque à bas prix.   

Le projet prévoit de sauvegarder 1 200 salariés sur les 1 300 de l’enseigne textile. La décision du tribunal de commerce de Bobigny arrivera entre le 20 et le 25 mai 2017. 
 
Mais Philippe Ginestet n’est pas seul dans la course. Un consortium composé de la Foir’fouille, Centrakor et Stokomani souhaite faire une offre sur le groupe Agora, la filiale d’Eram regroupant Tati mais aussi Fabio Lucci et Giga Store. 
 
Eram (10 000 salariés et 1,57 mrd€ de chiffre d’affaires en 2015) a mis en vente sa filiale en février 2017. Agora a enregistré une perte de 13,93 M€ en 2015 et un excédent brut d’exploitation négatif de 65 M€ en 2016, alors que son chiffre d’affaires atteint les 350 M€. 
 
Les salariés du groupe Agora prévoient une journée de mobilisation jeudi 4 mai 2017 devant le magasin Tati du boulevard Barbès à Paris. Les représentants syndicaux appellent à la grève dans toutes les boutiques pour protester contre les suppressions de postes qu’engendrerait un rachat de l’enseigne textile.


Ludivine Tur


Mercredi 3 Mai 2017



Lu 967 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Affiches électorales et femmes sans visage


avis d'expert

Razika Adnani, philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA