Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

François Hollande annonce la création d’une banque de l’exportation lors du Forum franco-africain


Devant un parterre de dirigeants africains, le président français François Hollande a annoncé le renforcement des moyens et des outils financiers consacrés au continent africain, notamment la création d’une banque de l’exportation pour les grands contrats internationaux. De son côté, la Fondation Africa France s’engage sur le volet de la formation professionnelle et la création de clusters sectoriels.



Le Forum France - Afrique est porteur de bonnes nouvelles (Photo Ministère français de l'économie)
Le Forum France - Afrique est porteur de bonnes nouvelles (Photo Ministère français de l'économie)
FRANCE / AFRIQUE. Lors du Forum franco-africain pour une croissance partagée, organisé à Paris vendredi 6 février 2015, le président français François Hollande a annoncé le renforcement des moyens et outils financiers consacrés à l’Afrique et la priorité donnée au développement du capital humain.

Désormais, 70% de la Réserve pays émergents (RPE) de la DG Trésor sera consommée sur le continent, soit 240 M€. En décembre 2014, l’Égypte a bénéficié de cet instrument pour financer la fourniture du matériel roulant de la ligne 3 du métro du Caire. Jusqu’à présent, seuls l’Égypte, le Maroc (pour la ligne à grande vitesse), le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Congo Brazzaville, le Kenya et l’Ouganda étaient éligibles à la RPE.

Les garanties assurées par la Coface, assureur crédit, sont passées de 800 M€ en 2013 à 2 mrds € en 2014, et « cela va continuer à augmenter », a assuré le président français.

Une banque de l’exportation pour faciliter les grands contrats internationaux

« L’un des freins à l’exportation tient moins aux conditions de compétitivité, de savoir-faire, de technologie qu’aux financements », a-t-il également souligné. « Beaucoup de pays assurent des financements aux entreprises bien plus intéressants que la France pour promouvoir leurs exportations. Nous avons donc décidé de mettre en place une banque de l’exportation d’ici la fin du mois de mars. Ce dispositif concernera tous les pays, tous les secteurs économiques et chaque fois qu’il y aura un contrat qui dépasse un certain volume, 100 ou 200 M€, alors cette banque interviendra », a annoncé François Hollande, devant un parterre de responsables politiques et dirigeants africains.

Le chef de l’État français a également affirmé que l’engagement pris par l’ Agence française de développement (AFD) d’investir 20 mrds € sur cinq ans pour l’Afrique « sera strictement tenu et commence à être appliqué ». L’AFD conservera 50% de son résultat net en capitaux propres pour « alimenter la machine à prêter ».

Par ailleurs, la France confirme qu’elle consacrera 1 mrd € pour les nouvelles technologies et la transition énergétique en Afrique, qui s’ajoute au milliard de dollars consacré au Fonds Vert pour le climat.

Le Maroc et la Tunisie associés au cluster finance de la fondation Africa France

De son côté, la Fondation Africa France lancée par Lionel Zinsou et soutenue par l’Etat français à hauteur de 3 M€, mettra le paquet sur le capital humain et le développement de clubs sectoriels pour faciliter les échanges et les investissements des coalitions d’acteurs.

Autour de la place de Paris, le cluster finance associera ainsi Casablanca Finance City, la bourse d’Abidjan, Africinvest (Tunisie), Wessal Capital (Maroc), Ecobank, I&P.

Côté ressources humaines, la Fondation Africa France va développer des programmes afin de renforcer la formation professionnelle pour répondre aux besoins des entreprises sur le continent et former les futurs décideurs économiques. Africa France rassemble des États, des entreprises, des collectivités locales, des associations, des établissements d’enseignement et de recherche.

L'urgence est là. Près de vingt millions de jeunes africains entrent chaque année sur le marché du travail. « La croissance de l’Afrique aujourd’hui est forte mais n’est pas suffisante. Elle ne créera pas ces emplois spontanément. Il faut des politiques et des efforts tout particuliers des employeurs pour créer des emplois. Le marché ne fera pas tout seul », a souligné Lionel Zinsou.




Vendredi 6 Février 2015



Lu 1270 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:09 L'Ipemed ouvre une antenne en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise