Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Finances et Conseil Méditerranée prépare un guide de l'installation en Algérie


L'association Finances et Conseil Méditerranée (FCM) planche sur la publication d'un guide pratique de l'implantation en Algérie.



Les foires, ici Batimex, constituent une bonne porte d'entrée (photo GT)
Les foires, ici Batimex, constituent une bonne porte d'entrée (photo GT)
ALGÉRIE / FRANCE. « Ce sera le contraire d'un dictionnaire » explique Valérie Roché-Melin, déléguée générale de FCM. Le guide pratique de l'implantation en Algérie, sur lequel travaille Finances et Conseil Méditerranée, sera rédigé par les experts (banquiers, commissaires aux comptes, experts comptables, avocats...) algériens et français membres de l'association basée à Marseille. "Il recensera les étapes à franchir pour s'implanter en Algérie, les règles à respecter, les structures administratives à contacter, les spécialistes du conseil dont le chef d'entreprise devra s'entourer à chaque étape et les possibilités de financement" souligne Valérie Roché-Melin.


L’Algérie a connu depuis trois ans des bouleversements législatifs considérables qui ont singulièrement compliqué l'implantation d'entreprises étrangères. Les lois de finance complémentaires qui se sont succédées en 2008, 2009 et 2010 ont rebattu les cartes et semées une certaine confusion. L'obligation de s'associer avec un partenaire algérien majoritaire dans le capital et de recourir au crédit documentaire, l'interdiction du crédit à la consommation, ont provoqué un véritable séisme économique pour les entrepreneurs algériens comme pour leurs homologues étrangers habitués à travailler avec l'Algérie. 


Des conditions d'applications plus souples que les textes

Prises au départ pour réduire les importations et favoriser les investissements sur le sol algérien, elles ont eu exactement l'effet inverse, sans doute en raison de leur application brutale du jour au lendemain et de l'absence de concertation avec le monde économique. Certains textes ont d'ailleurs été totalement impossibles à appliquer.

Il semble que la situation soit aujourd'hui en voie de stabilisation de la norme juridique. Les textes d'applications sortent et clarifient le parcours du combattant que doit franchir le candidat à l'implantation en Algérie. « En Algérie, les textes représentent des contraintes et les conditions d'application des libertés » remarque avec humour un commissaire aux comptes algérien.

Les délais d'installation varient de deux mois à un an en fonction de l'activité, avec un lourd cheminement administratif nécessitant le recours à des professionnels du conseil. « Nous avons labellisé en Algérie une quinzaine d'experts qui vont nous aider à rédiger ce guide » se félicite le président de FCM, François Xavier de Fornel. « L'implantation en Algérie reste longue, mais en respectant certaines étapes et en s'appuyant sur les bonnes personnes, c'est faisable. L'Algérie offre d'importantes opportunités. »


Sortir du tout hydrocarbures

Pour qui vise le long terme, l'Algérie offre de nombreuses opportunités, particulièremet dans le BTP (photo GT)
Pour qui vise le long terme, l'Algérie offre de nombreuses opportunités, particulièremet dans le BTP (photo GT)

Le pays n'a d'ailleurs pas le choix. Les hydrocarbures représentent 77% de ses recettes fiscales, 97% de ses exportations. Et les réserves seront tôt ou tard asséchées. Pour sortir de cette dépendance, le gouvernement a lancé un plan de développement des PME extrêmement ambitieux. Reste à savoir s'il sera suivi d'effets sur le terrain. L'argent est disponible, les besoins du marché intérieur apparaissent colossaux, mais ces atouts restent sans effet faute d'outils performants. L'Algérie souffre de nombreux maux dont un excès de centralisation et l'absence d'un tissu bancaire de qualité. Les seules banques privées sont étrangères et 90% des crédits octroyés sont le fait d'établissements publics. 


"Maintenant que la plupart des incertitudes sont levées, il est possible de faire des affaires en Algérie, à condition de trouver le bon partenaire algérien, d'être sur place et de bien connaître les règles du jeu" précise Youcef Heumissi, directeur d'étude, chargé de la facilitation à l'Andi (Agence Nationale du Développement de l'Investissement). 


Pour l'investisseur, il ne s'agit en effet pas d'apprécier les textes, mais de les appliquer au mieux de ses intérêts. D'où la création du réseau d'experts confiance de FCM et la rédaction d'un guide. 



Gérard Tur


Mercredi 18 Mai 2011



Lu 1883 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:09 L'Ipemed ouvre une antenne en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise