Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Fiat impose ses conditions pour relocaliser sa production en Italie




Fiat envisage de rapatrier à Naples la production de la nouvelle Panda (photo Fiat Group)
Fiat envisage de rapatrier à Naples la production de la nouvelle Panda (photo Fiat Group)
ITALIE. La direction de Fiat et la CGIL, le principal syndicat italien, ont engagé un bras de fer sur l'organisation du travail dans l'usine Fiat de Pomigliano d'Orca, près de Naples, qui emploie plus de 5.000 personnes. Moyennant un investissement de 700 M€, le groupe veut y rapatrier la production de la nouvelle Panda, dont le modèle actuel est assemblé à Tychy en Pologne. Mais en échange, il demande aux syndicats d'accepter de revoir les accords sociaux pour rendre l'usine plus compétitive et l'organisation du travail plus souple

La Fiom, branche métallurgie de la CGIL, refuse de signer ce texte accepté par les autres syndicats - Fim-Cisl, Uilm, Fismic et Ugl  - qui représentent la majorité des salariés de l'usine (72 %). Elle appelle à une grève de 8 heures le 25 juin 2010, jour de la grève générale contre le plan d'austérité du gouvernement à l'appel de la CGIL.
 

L'accord, signé le 11 juin 2010, prévoit la mise en place de dix-huit rotations afin de faire fonctionner l'usine 24 heures sur 24 durant six jours, une augmentation du nombre d'heures supplémentaires et une réduction du temps de pause. La production atteindrait alors 270.000 voitures par an contre 35.000 en 2009.

Fiat pourra par ailleurs ne pas payer l'indemnité maladie à sa charge en cas d'absentéisme jugé « anormal » et établir des sanctions allant jusqu'au licenciement en cas de non-respect de l'accord.


Ce dernier point, qui est le plus controversé, constitue une remise en cause du droit de grève pour la Fiom.


Un test national?

 Irrité par la résistance de la CGIL, le directeur général de Fiat, Sergio Marchionne, brandit la menace d’une fermeture du  site de Pomigliano.
Le constructeur n'a pas encore pris sa décision définitive mais il envisage de signer un accord sans la Fiom. « Il faut vérifier si un éventuel accord avec quatre syndicats est faisable », a indiqué un porte-parole du groupe.

Le gouvernement et le patronat soutiennent l'accord sur Pomigliano et veulent même en faire un modèle. Actuellement, « la bonne voie est celle de l'économie sociale de marché, la bonne voie est celle de Pomigliano », a indiqué le ministre de l'Economie, Giulio Tremonti.


Fiat avait suscité une vive polémique l'an dernier dans la péninsule en annonçant la fermeture fin 2011 de son usine de Termini Imerese en Sicile et en maintenant sa décision malgré les pressions syndicales et politiques.






Mardi 15 Juin 2010



Lu 2846 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 08:43 PSA va fabriquer un pick-up en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise