Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Fagor dans l'impasse


Le groupe espagnol est lâché par son partenaire chinois Haier. Cette décision risque de précipiter la fin du fabricant d'électroménagers.



Le fabricant espagnol d'électroménagers est  lâché par son partenaire chinois Haier (photo Fagor)
Le fabricant espagnol d'électroménagers est lâché par son partenaire chinois Haier (photo Fagor)
ESPAGNE. La multinationale chinoise Haier vient d'annoncer la rupture de son partenariat avec Fagor, qui prévoyait la création d'une unité de production à Breslavia, en Pologne. Le fabricant espagnol d'électroménagers dispose déjà d'une usine dans ce pays. Un site menacé depuis la procédure de « préredressement judiciaire » entamée en Espagne.

Le retrait d'Haier pourrait sonner le glas du groupe espagnol et de ses filiales, dont les quatre usines françaises Fagor-Brandt dont les 1 225 salariés sont au chômage technique. 5 700 personnes travaillent pour le groupe, pour l'essentiel dans la province basque de Guipuzcoa, où l'activité est paralysée. Les salariés en colère occupent des sites de production.

La tension ne fait que rajouter à la crise d'une enseigne acculée à la faillite par la chute des ventes, cinq années consécutives de pertes et un passif d'un milliard d'euros, dont 66,8 M€ de déficit supplémentaire depuis le début de l'année 2013.

Ex-partenaire, futur concurrent

La défection du géant chinois, leader mondial sur le segment du grand électroménager, laisse en plan un projet qui devait mobiliser 56 M€ d’investissements en Pologne. Mais ce revers annonce aussi une offensive de Haier en Europe, probablement avec l'appui de nouveaux partenaires industriels, qui fragilisera encore davantage les positions de Fagor. Ce qui réduit d'autant les chances de trouver des soutiens financiers pour sauver cette enseigne créée voici 57 ans.

Fagor Électroménagers est née avec le groupe Mondragon, qui fut un temps le plus grand groupement coopératif au monde, présent dans de multiples secteurs d’activités, dont la grande distribution avec l'enseigne Eroski.

La tentative de sauvetage de Fagor s'est d'ailleurs traduite par une aide de 300 M€ de l'ensemble des entités du groupe coopératif. Une solidarité qui retarde l'échéance de dépôt de bilan redoutée au Pays Basque espagnol et dans toutes les filiales du fabricant d'électroménagers.




Mardi 5 Novembre 2013



Lu 614 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Finance islamique : l'Algérie dans les starting blocks


avis d'expert

Ezzedine Ghlamallah, fondateur et directeur du cabinet de conseil Saafi


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA












EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF