Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Espagne: les chômeurs en fin de droits toucheront encore 426 euros.




María Teresa Fernández de la Vega Sanz annonce la prologation de l'aide (photo MPR)
María Teresa Fernández de la Vega Sanz annonce la prologation de l'aide (photo MPR)
ESPAGNE. Les chômeurs espagnols arrivant en fin de droits entre le 16 février et le 15 août  2010 peuvent désormais obtenir l'aide gouvernementale de 426 euros mensuels pendant six mois dans le cadre de la prolongation du « Programme de protection contre le chômage et pour l'insertion ».

Selon les calculs du gouvernement, « 243 100 personnes devraient bénéficier de cette mesure pour un coût total de 517,8 m€ », a annoncé, vendredi 12 février, la vice-présidente du gouvernement, María Teresa Fernández de la Vega Sanz. Et de préciser que « seuls les moins de 65 ans qui s'engageaient à suivre un parcours vers la réinsertion » y auraient accès.

Ce dispositif avait vu le jour en 2009 par décret puis grâce à une loi votée le 11 novembre. Cette dernière permettait au gouvernement de prolonger la mesure si « les perspectives économiques l'y poussait ». Il n'a pas fallu plus que l'aggravation de la crise et des chiffres du chômage sur la péninsule pour l'en convaincre.

Jusqu'au 16 février 2010, 333 000 personnes ont bénéficié de cette aide, faisant débourser à l'Etat plus de 295 m€. Parmi elles, 52 000 ont retrouvé un emploi. Toutefois, « les personnes qui ont été aidées ne pourront par redemander  cette aide », a explique María Teresa Fernández de la Vega Sanz.

Une mesure inefficace selon l'opposition

D'ores et déjà, la mesure a reçu nombre de critiques. D'une part, les syndicats estiment que de nombreux travailleurs sont exclus du périmètre de l'aide. C'est le cas du syndicat UGT qui voudrait que cette aide bénéficie également aux chômeurs du régime agricole, écarté jusque-là.

De son côté, l'opposition a également rejeté en bloc l'annonce du gouvernement. Pour le Parti Populaire, « les chômeurs qui ont touché cette aide pendant six mois sont laissés pour compte et n'ont plus aucune option face à l'avenir». Le parti de Mariano Rajoy évalue en effet à 318 000 le nombre de chômeurs ayant touché cette aide et n'ayant pas trouvé d'emploi. La mesure apparaît donc comme un pis-aller de très court terme: le ministère du Travail espagnol a d'ailleurs annoncé le 16 février que 40% des 4 millions de chômeurs actuels avaient peu ou très peu de chances de retrouver un emploi.

Lire aussi: L’Espagne compte désormais près de 4 millions de chômeurs.
L’économie espagnole s’efforce de tenir bon
17% des Européens menacés de pauvreté
57% des foyers Catalans éprouvent des difficultés de fins de mois


Anna Casal, à BARCELONE


Mercredi 17 Février 2010



Lu 1777 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise