Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Ennahda arriverait en tête de la Constituante tunisienne


Le premier scrutin libre après les printemps arabes a bénéficié d'une forte participation en Tunisie. Le parti islamiste Ennahda arriverait en tête mais les résultats officiels ne devraient être proclamés que mardi 25 octobre 2011.



Les Tunisiens se sont rendus en masse dans les bureaux de vote (photo Atide)
Les Tunisiens se sont rendus en masse dans les bureaux de vote (photo Atide)
TUNISIE. Alors que le dépouillement se poursuit ce lundi 24 octobre 2011, les premiers résultats de l'élection de l'Assemblée nationale constituante en Tunisie commencent à poindre. 

Sans surprise, le grand favori, le parti Ennahda (Renaissance) serait le grand vainqueur selon la radio nationale. Il arriverait en tête à Sfax et au Kef suivi par le Congrès pour la République à Sfax et Ettakatol au Kef. Parti islamiste, qui s'affirme modéré, Ennahda revendiquait en fin de journée lundi 24 octobre 2011 près de 40% des voix et remporterait 24 des 27 circonscriptions.

Ennahda ne devrait cependant pas jouir d'une majorité à la Constituante face à l'importance des listes présentées (109 partis et 1519 listes) dont de nombreuses formations laïques.

Ces premières élections réellement libres revêtaient une importance primordiale puisque les 217 élus devront s'atteler à la rédaction d'une nouvelle constitution, désigner un gouvernement provisoire et fixer les dates d'élections législatives et présidentielles. Les Tunisiens l'ont bien compris et se sont rendus en masse dans les bureaux de vote, à commencer par les Tunisiens de l'étranger qui ont pu voter du 20 au 22 octobre 2011.

Selon les différentes sources, 70 à 90% des personnes inscrites sur les listes électorales ont déposé un bulletin dans l'urne. L'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) communique pour le moment uniquement sur les chiffres des Tunisiens à l'étranger avec une participation de 60 à 70% à Paris, 50% à Bruxelles, 32% en Allemagne, 40% en Italie, 50% au Canada et 100% à Dubaï et à Abou Dhabi.

Les résultats officiels et complets pourraient n'arriver que mardi 25 octobre 2011 dans la journée.

Quelques irrégularités

L'Association tunisienne pour l'intégrité et la démocratie des élections (Atide) a relevé "une grande affluence, mais une lenteur des opérations de vote". L'Atide pointe aussi quelques irrégularités : Mauvaise orientation des électeurs qui sont adressés à des bureaux éloignés avec transport par des groupes politiques de ceux qui comptent voter pour eux, pas de comptabilité électorale claire avec un flou sur les chiffres électoraux (nombre d'inscrits sur les listes), membres de bureaux refusant le vote aux électeurs pourvus d'une carte d'identité nationale dont la date d'émission est postérieure au 14 août 2011. L'association note aussi que certains de ses observateurs ont été refoulés dans un bureau sur trois ou ont dû enlever leur T-Shirt portant les couleurs de l'Atide.

Dans plusieurs villes comme Kebili ou Beja, des tentatives d'achats de vote par distribution d'argent liquide ou de colis alimentaire ont été relevées ainsi que des actes de propagandes par certains partis politiques autour des bureaux de vote (Nabeul, Sfax).

Lire aussi : Une élection déterminante pour l'avenir économique de la Tunisie




Lundi 24 Octobre 2011



Lu 2317 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise