Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

En Turquie, l’éolien a le vent en poupe

Le potentiel de la Turquie est estimé 90.000 MW


Les groupes énergétiques internationaux nouent des partenariats avec des entreprises turques pour investir sur le marché de l’éolien. Le gouvernement s’est engagé à revoir la législation afin d’accélérer l’essor du secteur et augmenter la part d’électricité produite grâce à cette énergie renouvelable.



EDF énergies nouvelles et Polat Enerji sont associés en Turquie. (Photo Polat)
EDF énergies nouvelles et Polat Enerji sont associés en Turquie. (Photo Polat)
TURQUIE. L'entreprise française Akuo Energy va investir 1,5 Md € d'ici cinq ans dans l'énergie éolienne en Turquie. L’Allemand REpower Systems fournira 44 turbines pour cette « ferme éolienne » géante qui sera installée dans la province de Kirsehir, dans l'Ouest du pays. Le site sera l’un des plus grands d’Europe avec une capacité de production de 148,8 MW. Il doit entrer en fonction mi-2011.
 
La Turquie possède l’un des plus importants gisements éoliens du bassin méditerranéen et d’Europe - certaines études l’estiment même à 90.000 MW. Mais ce potentiel est encore largement inexploité. Actuellement, l’éolien ne fournit que 1.000 MW par an et la Turquie se classe au 19e rang des producteurs d’énergie éolienne dans le monde.

Les investissements européens se multiplient

Afin de faciliter les investissements, le ministère de l’énergie a annoncé son intention de simplifier les procédures d’attribution des licences et de réviser les tarifs d’achat. L’objectif du gouvernement turc est d’atteindre une production annuelle de 20.000 MW d’ici 2023. De quoi couvrir 20% de la demande intérieure annuelle d’électricité.

Attirés par ce marché, les grands groupes investissent massivement. EDF Energies nouvelles a pris une participation de 50% dans la société turque Polat Enerji, qui dispose de deux parcs éoliens opérationnels d'une capacité totale de 50 MW, d'un parc de 80 MW en construction, ainsi que de quatre projets d’une capacité supérieure à 200 MW.

L’Allemand EnBW a établi une joint venture avec l’entreprise turque Borusan et va investir 2,5 milliards d’€ dans les énergies renouvelables, éolienne et hydraulique, dans les dix prochaines années. Fin 2009, la société RES Méditerranée, installée à Avignon, est également arrivé sur le marché turc en acquérant un portefeuille de projets éoliens d’une puissance de près de 500 MW.


Guillaume Perrier, à ISTANBUL


Mardi 4 Mai 2010



Lu 2036 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise