Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

En Algérie, le football rejoint par le politique




Filiale du groupe égyptien Orascom, Djezzy a été la première cible des Algériens (photo DR)
Filiale du groupe égyptien Orascom, Djezzy a été la première cible des Algériens (photo DR)
ALGERIE / EGYPTE. Le match de football Egypte-Algérie (2-0), qui s’est déroulé au Caire le 14 novembre 2009 avec de nombreux incidents, n’en finit pas de provoquer des conséquences en Algérie.

Un véritable pont aérien civil (Air Algérie) et, au besoin, militaire avec des avions de transport de l’Armée nationale populaire (ANP) est organisé pour transporter 9 000 supporters au Soudan (Khartoum) où se déroulera le match retour,  mercredi 18 novembre 2009.

Les agences d’Air Algérie ont été prises d’assaut à travers le pays alors que des bus passant par la Libye ont pris le chemin du départ pour ce match qualificatif pour la Coupe du monde 2010.

Dépassées par une rue bouillonnante, les autorités algériennes sont obligées de surfer sur le mécontentement d’une grande partie de la population qui leur reproche leur mauvaise gestion du dossier.

La mollesse des réactions officielles face aux autorités égyptiennes et au silence incompréhensible de la Confédération africaine de football (CAF) et, surtout, de la Fédération internationale de football association (FIFA) est fustigée par les citoyens, ainsi que la presse écrite.

La façade de Djezzy à Alger a été saccagée (photo DR)
La façade de Djezzy à Alger a été saccagée (photo DR)
La démission de la télévision publique qui n’a pas montré d’image des joueurs et du car lapidés ni donné d’informations sur les supporters algériens blessés à la suite du match a offusqué la population.

L’absence de fermeté des pouvoirs publics a ouvert la voie à des dérapages qui n’ont fort heureusement provoqué que des dégâts matériels et financiers.

Des désabonnements en masse chez Orascom

Après les sacages, le Pdg d'Orascom a décidé de rapatrier ses 25 salariés égyptiens (photo DR)
Après les sacages, le Pdg d'Orascom a décidé de rapatrier ses 25 salariés égyptiens (photo DR)
Des travailleurs égyptiens de la cimenterie Lafarge de M’Sila ont en effet été victimes d’une tentative d’agression de la part d’une foule en furie.

L’Agence Egypt Air du centre ville d’Alger a été saccagée, mais c’est surtout le groupe Orascom Télécom Algérie (OTA) avec ses agences Djezzy, premier opérateur de téléphonie mobile du pays, qui a été victime de le fureur populaire.

Quinze agences de Djezzy (qui emploie 4500 salariés et possède 14 millions d'abonnés en Algérie) ont été saccagées et pillées à travers le pays. Le préjudice subit serait de 5 M$ (3,36 M€) selon Orascom.

Mardi 17 novembre 2009 au soir, le Pdg d'Orascom a décidé de rapatrier les vingt-cinq employés égyptiens présents sur le territoire algérien.


Les boutiques du groupe ont été envahies et saccagées à travers tout le territoire national alors que nombre de clients changent d’opérateur pour aller vers l’opérateur public Mobilis ou vers l’opérateur privé koweïtien Nedjma.

Il est trop tôt pour prédire la fermeture du groupe égyptien, mais les conséquences économiques pourraient être terribles pour le groupe Orascom qui fait 70% de son chiffre d’affaires mondial sur le territoire algérien.


Amal Belkessam, à ALGER


Mardi 17 Novembre 2009



Lu 5207 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise