Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Electrolux veut introduire le contrat polonais en Italie




Electrolux veut introduire le contrat polonais en Italie
ITALIE. Comme alternative à la fermeture de ses trois usines implantées en Italie, le constructeur suédois d’électroménagers Elextrolux propose une réduction des salaires de 50%. Soit 3€ de l’heure.

Selon le plan présenté par l’entreprise aux syndicats italiens, les employés devraient toucher l’équivalent de 700 à 800 € par mois. Cette proposition prévoit aussi une diminution de 80% de la prime d’entreprise équivalente à  2700€, le blocus des vacances, une réduction de 50% du temps de pause et des permissions et enfin la disparition des avancements d’ancienneté.

Il s'agit pour Electrolux d’aligner les salaires italiens sur les rétributions polonaises pour redresser les comptes du groupe qui estime que les trois usines ne rapportent pas assez en raison de coûts trop élevés.

Pour protester contre cette proposition qualifiée d’indécente par les syndicats italiens, les salariés des usines ont entamé des mouvements de grève.

La direction d’Electrolux a annoncé sans un accord d'ici le mois d’avril, elle délocalisera ses usines italiennes en Pologne. 




Mardi 28 Janvier 2014



Lu 569 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA